De la pratique esclavagiste aux campagnes abolitionnistes : une Ecosse en quête d'identité, XVII-XIX siècles

par Mélanie Cournil

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Neil Davie.

Soutenue le 27-05-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (laboratoire) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Christian Auer.

Le jury était composé de Christian Civardi.

Les rapporteurs étaient William Findlay, Françoise Le Jeune.


  • Résumé

    Ce travail de thèse a pour but d’étudier le degré d’implication des Écossais dans le système esclavagiste britannique graduellement mis en place dans les colonies du Nouveau Monde à partir du XVIIe siècle. Dans la lignée de publications récentes témoignant d’un intérêt grandissant pour la question, il vise à mettre au jour un pan problématique de l’histoire écossaise, qui trouve un écho particulier dans les discussions actuelles sur l’identité nationale écossaise. Cette thèse s’attarde ainsi sur le rôle particulier joué par les Écossais dans le développement économique de la traite négrière et au sein des sociétés esclavagistes des Antilles britanniques. Ce travail de recherche s’intéresse également à l’émergence des idées abolitionnistes en Grande-Bretagne au début du XIXe siècle et à la place des Écossais dans ce grand débat sociétal. L’enjeu de cette thèse est de déterminer s’il existait une spécificité de comportement, d’idéologie, dans le rôle joué par les Écossais au sein du système esclavagiste et dans les campagnes abolitionnistes dans le contexte impérial post-Union. Cette démarche ne s’inscrit pas dans la volonté clivante de singulariser les Écossais, mais de remettre en question l’homogénéité des notions d’« esclavagisme britannique » et d’ « abolitionnisme britannique ». Selon une approche chronologique, ce travail de recherche s’organise en trois mouvements. La première partie s’articule autour de la genèse d’une idéologie impériale écossaise, s’appuyant sur une conception économique esclavagiste. La seconde partie s’attarde sur la réalité du système esclavagiste dans les colonies et la place des colons écossais tandis que la dernière partie revient sur l’apport philosophique, idéologique et politique des Écossais dans les campagnes abolitionnistes britanniques et sur leur inclusion dans un projet à l’identité britannique très affirmée.

  • Titre traduit

    From slavery to abolitionism : questioning the Scottish identity, 17th-19th centuries


  • Résumé

    This dissertation explores the scope of the Scottish involvement in the British slave system that was implemented in the colonies of the New World from the 17th century onwards. In the wake of recent research revealing a growing interest for this specific issue, it aims at examining a problematic aspect of Scotland’s history, shedding some new light on the current debate about national identity in Scotland. This thesis dwells on the particular role played by the Scots in the economic development of the African slave trade and their participation in slave societies in the West Indies. This research also takes interest in the emergence of abolitionist ideas in Great Britain at the beginning of the 19th century and the part Scottish people played in the national debate. The main purpose is to determine whether there existed a Scottish specificity, regarding behaviours and ideology, in the British slave system and in the British abolitionist movement within the post-Union imperial context. The intent is not to single Scottish people out but rather to question the relevance of concepts such as « British slavery » and « British abolitionism ».Adopting a chronological approach, this thesis consists of three parts. First, it revolves around the development of the Scottish imperial ideology and of a colonial economic conception based on slavery. The second part dwells on the harsh reality of the slave system in the colonies and the role Scottish colonists played in it. Finally, the thesis tackles the philosophical, ideological and political contribution of Scottish people to the British abolitionist campaigns and examines their inclusion within this British scheme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.