Etat, Religion et société en Iran au XXe siècle : origines et impacts des Révolutions constitutionnelle de 1906/07 et islamique de 1979

par Mana Oskouie

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Paul Bacot.

Soutenue le 24-05-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (laboratoire) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Franck Frégosi.

Le jury était composé de Paul Bacot, Mohamed-Chérif Ferjani, Sonia Dayan-Herzbrun.


  • Résumé

    L'histoire contemporaine de l'Iran est marquée par deux révolutions qui ont bouleversé les relations entre l’Etat, la religion et la société. L’objectif de cette recherche est d’analyser l’évolution de ces rapports sous l’impact de la Révolution constitutionnelle de 1906/1907 et de la Révolution islamique de 1979, en soulignant que tous ces changements ont été influencés ou ont influencé l’économie de l’Iran. La Révolution constitutionnelle de 1906/1907 a été l’aboutissement des évolutions qui étaient à l’origine des conflits entre les modernistes et les forces attachées à l’ordre ancien. Elle a fait basculer le rapport de force en faveur des courants et des acteurs œuvrant pour l’entrée de l’Iran dans la modernité. Entre la Révolution constitutionnelle et la Révolution islamique, les forces ont subi des modifications importantes qui ont, tour à tour, favorisé les trois pôles du pouvoir : la monarchie et sa cour, le clergé et les élites modernistes. La montée au pouvoir de Reza shah a rompu l’équilibre fondé sur la Constitution en faveur de la monarchie au détriment du pôle religieux en s’appuyant sur les élites modernistes. L’invasion de l’Iran par les alliés et l’exil forcé de Reza Shah ont contribué à la montée des sentiments nationalistes hostiles à l’Occident. La nationalisation des ressources pétrolières par le gouvernement Mossadegh fait suite à cette évolution portée par une société iranienne acquise à ce nationalisme. Plus tard, la société et la religion se sont rejointes pour contester l’Etat autoritaire et répressif des Pahlavi. Cette dynamique aboutira à la Révolution de 1979 et donnera au pays un nouveau régime politique reflétant les rapports de forces entre les acteurs de cette deuxième révolution que le pays a connue soixante-douze ans après la Révolution constitutionnelle. La Révolution islamique de 1979 a été la principale conséquence du passage d’un « nationalisme autoritaire » incarné par Reza Shah Pahlavi à un « nationalisme libéral » porté par le Dr Mossadegh, puis à un « nationalisme religieux » représenté par l’ayatollah Khomeini.

  • Titre traduit

    Iran’s State, Religion and Society in the 20th century : the Origins and Impact of the constitutional revolution of 1906/1907 and the Islamic revolution of 1979


  • Résumé

    The exsisting history of Iran is noticeable regarding to two revolutions witch mystified the relation among the State, the religion and the society. The objective of this research is to analyze the evolution oh these reports under the impact of the constitutional Revolution of 1906/1907 and the islamic Revolution of 1979. It shoud be emphasized that all these changes effected the economyof Iran. The constitutional revolution of 1906/1907 was the result of the evolutions witch were at the origin of the conflicts between the modernistic ones and forces attached to the old order.It turnes over the strength in favour as of currents and of the actors working for the entry of Iran into modernity. Between the constitutional Revolution and the islamic Revolution, the forces underwent important modifications witch have, in turn, supported the three poles of the power : monarchy and its court, cleargy and elites modernistic. The Reza Shah’s rise to power broke the balance based on the Constitution in favour of monarchy to the detriment of the religious pole while being based on the modernistic elites. The invasion of Iran by the allies and the forced exile of Reza Shah contributed to the rise of the hostile nationalist feelings in the Occident. Nationalisation of the oil resources by Mossadegh government made this evolution won over this nationalism carried by an Iranian company. Later, the company and the religion met to dispute the authoritative and repressive State of Pahlavi.These dynamics lead to the Revolution of 1979 and give the country a new political regime, reflecting the struggle between the actors of this second revolution the country faced the constitutional Revolution after 72 years. The islamic Revolution of 1979 was the principal consequence of the passage of « authoritative nationalism »incarnated by Reza Shah Pahlavi with a « liberal nationalism » carried by Dr Mossadegh, and with the « religious nationalism » which is represented by Ayatollah khoneini.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.