Three essays on audit policies

par Zhixin Dai

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marie-Claire Villeval.

Soutenue le 03-03-2016

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Groupe d'analyse et de théorie économique (Lyon) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Stéphane Robin.

Le jury était composé de Marie-Claire Villeval.

Les rapporteurs étaient Marc Willinger, David Masclet.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'étude des politiques d'audit d’expériences de terrain et de laboratoire. En particulier, nous nous concentrons sur une règle d'audit particulière, nommée "crackdown", qui est la concentration de contrôles systématiques ou de haute fréquence dans une quantité limitée de temps, et/ou dans une zone géographique délimitée ou un sous-ensemble de la population. Même si elle a des implications évidentes et beaucoup d’applications, les économistes se sont peu intéressés à ce type de mesure. Nous étudions dans cette thèse l'efficacité de différents types de crackdowns. Le premier essai cherche à savoir s'il existe une alternative pour améliorer l'efficacité des crackdowns dans un jeu bien public dans lequel contribuer moins que la moyenne des autres membres du groupe est sanctionné et la probabilité d'un contrôle est inconnue. Nous constatons que, sous ambiguïté, un schéma du contrôle intermittent peut maintenir le même niveau de coopération par rapport à un régime du contrôle systématique tout en étant moins coûteux. Le deuxième essai offre une étude approfondie de l'efficacité relative de diverses politiques de crackdown à l'aide d'une expérience de laboratoire sur le terrain avec des passagers réels d'un service de transport public. Nous introduisons un jeu nouveau, le jeu de transport public, où les participants ont à décider, sur plusieurs périodes, s’ils souhaitent acheter ou non un billet sachant qu'il peut y avoir un contrôle. Le principal résultat est que les crackdowns durables sont moins efficaces que les contrôles aléatoires. Nous observons également que les fraudeurs réels fraudent plus que les non-fraudeurs. Le troisième essai développe un modèle étudiant l'efficacité de crackdowns endogènes, c’est-à-dire l’augmentation soudaine et dramatique de la probabilité d'audit déclenchée par un niveau de conformité détecté faible. Nous testons ce modèle expérimentalement. Nos résultats montrent que : (a) la conformité aux règles réagit rapidement à l'apparition des crackdowns ; (b) les participants déclarent plus de la moitié de leur revenu, même pendant les périodes sans crackdowns ; (c) les annonces de crackdown augmentent la conformité à la fois qu’elles soient ex ante ou ex post; (d) les participants parviennent à se coordonner rapidement pour mettre fin aux crackdowns.

  • Titre traduit

    Trois essais sur des politiques d'audit


  • Résumé

    This thesis focuses on the study of audit policies in different contexts using both lab and field experiments. In particular, we focus on a special auditing rule, called “crackdown”, which is the concentration of high-frequency or systematic controls in a limited amount of time and/or on a delimited geographical area or subset of the population. Despite its frequent use and obvious implications, little attention has been received from economists. We study in this thesis the efficiency of various types of crackdowns, manipulating the degree of uncertainty of individuals about the probability of audits.The first essay investigates whether there is an alternative to improve the efficiency of crackdowns in a public goods game. We find that, under ambiguity, a less costly intermittent audit scheme can sustain the same level of cooperation compared to a systematic audit regime when contributing less than the average of the other group members is centrally sanctioned.The second essay offers a comprehensive investigation on the relative efficiency of various crackdown policies using a lab-in-the-field experiment with passengers of a public transport service. We introduce a novel game, the daily public transportation game, where subjects have to decide, over many periods, whether to buy or not a ticket, knowing that there might be a control. The main result is that concentrated crackdowns are less effective and efficient than random controls. We also find that real fare-dodgers fraud more in the experiment than non-fare-dodgers.The third essay develops a simple model to study endogenous crackdowns, i.e., a dramatic increase of the audit probability triggered by a low level of compliance. We test this model experimentally. We show that: (a) compliance reacts quickly to the occurrence of crackdowns; (b) subjects report more than half of their income even during non-crackdown periods; (c) announcements of crackdown increase significantly tax compliance both when crackdowns are pre-announced and when they are announced ex post; (d) subjects are able to coordinate quickly to end crackdowns.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.