Analyse de l’épissage alternatif dans les données RNAseq : développement et comparaison d’outils bioinformatiques

par Clara Benoit-Pilven

Thèse de doctorat en Bioinformatique

Sous la direction de Didier Auboeuf.

Soutenue le 15-12-2016

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale de Biologie Moléculaire Intégrative et Cellulaire (Lyon) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Laboratoire de biologie et modélisation de la cellule. LBMC (laboratoire) .

Le président du jury était Cristina Vieira-Heddi.

Le jury était composé de Vincent Lacroix, Rayan Chikhi.

Les rapporteurs étaient Valentina Boeva, Laurent Corcos.


  • Résumé

    L'épissage alternatif est un processus biologique qui génère la diversité du protéome malgré le nombre limité de gène. Ce mécanisme régule à la fois les gènes de manières qualitatives (isoformes exprimées) mais aussi quantitatives (niveau d'expression). Avec le développement des technologies de séquençage à haut débit, il est maintenant possible d'étudier à large échelle les aspects quantitatif et qualitatif du transcriptome avec une même expérience (RNA-seq). Durant ma thèse, j'ai développé une nouvelle méthode d'analyse de l'épissage alternatif dans les données RNA-seq. J'ai également participé à la mise en place du pipeline global d'analyse de données RNA-seq (expression et épissage) qui a été utilisé pour analyser un grand nombre de jeux de données. Dans un second temps, nous avons comparé notre outil d'analyse de l'épissage, FaRLine, qui est basé sur l'alignement sur un génome de référence, à KisSplice, une méthode basée sur l'assemblage. Nous avons montré que ces méthodes trouvaient un grand nombre d'événements en communs (70%), mais qu'il existait des différences non négligeables dues à la méthodologie. Nous avons analysé et classifié ces événements en 4 grandes catégories. Les variants faiblement exprimés et les exons chevauchant des éléments répétés sont mieux annotés par les méthodes basées sur l'alignement. Alors que les méthodes basées sur l'assemblage trouvent des nouveaux variants (exons ou sites d'épissage non annotés) et prédisent de l'épissage alternatif dans les famille de gènes paralogues. Notre travail souligne les points qui nécessitent encore l'amélioration des méthodes bioinformatiques. Enfin, j'ai participé au développement de méthodes permettant d'aider les biologistes à évaluer l'impact fonctionnel de modification d'épissage, que ce soit au niveau de la protéine produite (annotation des domaines protéiques au niveau des exons), ou à un niveau plus global en intégrant les modifications d'épissage dans les voies de signalisation

  • Titre traduit

    Analysis of alternative splicing in RNA-Seq data : development and comparison of bioinformatics tools


  • Résumé

    Alternative splicing is the biological process that explain the large diversity of the proteome compared to the limited number of genes. This process allow a qualitative regulation (expressed isoforms) and a quantitative regulation (expression level). The growth of high-trhoughtput sequencing methods enabled the analysis of these two aspects (quantitative and qualitative regulation) with the same experiment (RNA-Seq). During my PhD, I developped a new tool to analyse alternative splicing from RNA-Seq data. I also participated in the automatisation of the complet pipeline of RNA-Seq analysis (expression and splicing). This pipeline has been used to analyse various datasets. Then, we compared our mapping-first tool, FaRLine, with an assembly-first method, KisSplice. We found that the predictions of the two pipelines overlapped (70\% of exon skipping events were common), but with noticeable differences. The mapping-first approach allowed to find more lowly expressed splicing variants, and was better in predicting exons overlapping repeated elements. The assembly-first approach allowed to find more novel variants, including novel unannotated exons and splice sites. It also predicted AS in families of paralog genes. Our work point out where the bioinformatic improvment are still needed. Finally, I participated in the developpement of bioinformatics methods to help biologists to evualuate the fonctionnal impact of splicing alteration : at the level of the protein product by annotating fonctionnal domain at the exon level or at a more global level, by integrating splicing modifications in signaling pathways


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.