Implication de la niche écologique et des indices environnementaux liés à la localisation de la ressource dans le succès invasif du ravageur Drosophila suzukii : des pistes pour le développement du piégeage massif

par Christophe Plantamp

Thèse de doctorat en Écologie et biologie de l’invasion

Sous la direction de Patricia Gibert et de Emmanuel Desouhant.

Soutenue le 13-05-2016

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Evolution Ecosystèmes Microbiologie Modélisation , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive (laboratoire) .

Le président du jury était Cristina Vieira-Heddi.

Le jury était composé de Laure Kaiser-Arnauld.

Les rapporteurs étaient Anne-Marie Cortesero, Marc Kenis, Alain Roques.


  • Résumé

    Ces dernières années ont vu le développement du commerce international entraînant une accélération des mouvements intercontinentaux d'espèces. Ces multiples introductions sont à l'origine de nombreux cas d'invasion, où les espèces s'établissent et se dispersent. Dans le nouvel environnement, étudier les facteurs liés à la niche écologique permet de comprendre comment se déroule l'établissement des espèces introduites au sein de la communauté d'espèces résidentes. L'hypothèse de la niche vide, qui prédit que l'invasion est possible car un espace vide existe au sein des niches écologiques de la communauté résidente, est un des facteurs facilitants de nombreux cas d'invasion. Par ailleurs, la stratégie d'exploitation de la ressource par l'espèce invasive au sein de la niche écologique peut aussi expliquer la propension d'une espèce à envahir ou non le nouvel environnement. L'objectif de cette thèse est d'explorer l'importance de ces hypothèses dans le succès invasif, au travers de l'exemple de Drosophila suzukii. Introduite en 2008 en Europe et aux Etats-Unis, cette espèce a envahi chacun des continents en moins de 7 ans. Elle est la seule espèce européenne de drosophiles capable de pondre à l'intérieur de fruits sains omniprésents, au sein d'une niche écologique vide de tout compétiteur. Elle est à l'origine de gros problèmes pour la culture de fruits cultivés et se retrouve être l'un des ravageurs majeurs en production de fruits rouges. Mieux comprendre son invasion, sa niche écologique et sa stratégie de sélection d'habitat permet de mieux lutter contre l'insecte, notamment par des méthodes permettant de perturber la localisation des fruits dans l'environnement. Cet aspect appliqué est aussi un objectif important de cette thèse CIFRE, financée pour optimiser la lutte par piégeage massif

  • Titre traduit

    Importance of ecological niche and environmental cues linked to resource localisation in the successful invasion of Drosophila suzukii : details for mass trapping development


  • Résumé

    In the last few decades, the development of international trade has seen resulting in an acceleration of intercontinental movements of species. These multiple introductions are the cause of many cases of invasion, where species are established and spread. In the new environment, studying factors related to the ecological niche help understanding what happens during the establishment of introduced species within the community resident species. The “empty niche hypothesis”, which predicted that the invasion is possible because a gap exists in the ecological niches of the resident community, is one of the facilitating factors of many cases of invasion. In addition, the strategy of utilization of the resource by the invasive species in the ecological niche may also explain the propensity of a species to invade or not the new environment. The objective of this thesis is to explore the significance of these assumptions in the invasive success, through the example of Drosophila suzukii. Introduced in 2008 in Europe and the US, this species has invaded every continent in less than 7 years. It is the only European species of fruit flies that can lay eggs inside healthy fruits, which are omnipresent, in an ecological niche free of any competitor. It is the cause of dreadful issues for grown fruit and is one of the major pests in production of berries. Better understand its invasion, its ecological niche and habitat selection strategy help better fighting the insect, including methods to disrupt the location of fruit in the environment. This applied context is also an important aspect of this thesis, funded also to optimize the fight by mass trapping


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.