Les perturbations de la récupération des évènements autobiographiques chez les usagers réguliers de cannabis

par Anne-Laure Devin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Sébastien Montel et de Raymund Schwan.

Le président du jury était Jean-Louis Nandrino.

Le jury était composé de Raymund Schwan, Jean-Louis Nandrino, Pascale Piolino, Laurence Lalanne-Tongio.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Nandrino, Pascale Piolino.


  • Résumé

    La littérature indique que les consommateurs de cannabis sont fragilisés, tant au niveau émotionnel que cognitif. Nous pensions que ces dysfonctionnements pouvaient être associés à un appauvrissement du rappel autobiographique. Nous observons en effet, au travers cette étude exploratoire, que les usagers réguliers de cannabis éprouvent des difficultés à récupérer des évènements autobiographiques spécifiques, ce qui est révélateur d’un biais de surgénéralité. Il apparaît que la fonction adaptative que revêt l’usage de cannabis influence le rappel d’évènements généraux chez les usagers, bien plus que ne le font les facteurs représentatifs de leur fonctionnement émotionnel. Par conséquent, nous suggérons qu’au sein de cette population, la fonction «adaptative de l’usage, illustre, bien plus que d’autres facteurs prédicteurs, l’hypothèse d’évitement fonctionnel (Williams, 2006) afin d’expliquer la survenue de ce biais de surgénéralité. Au regard, à présent, de la valence émotionnelle des évènements autobiographiques rappelés par les usagers, cette recherche ne nous a pas permis de mettre en évidence de surreprésentation des évènements négatifs au sein du rappel autobiographique des usagers, contrairement à ce que nous envisagions au regard de la littérature. Il est possible de penser que ces résultats sont dus, entre autre, à l’effet des cannabinoïdes sur la modulation des émotions. Toutefois, afin de nous en assurer, nous aurions besoin que d’autres recherches s’attèlent à répondre sur cette question.

  • Titre traduit

    Impairments of autobiographical events recovery in regular cannabis users


  • Résumé

    The literature indicates that cannabis users are vulnerable, both emotionally and cognitively. We expected that these dysfunctions may be associated with a loss of autobiographical recall. Indeed, through this exploratory study, we observe that regular cannabis users have difficulties to retrieve specific autobiographical events, which is indicative of a surgenerality bias. It appears that adaptive use motivation influences the recall of general events in users, much more than the representative factors of their emotional functioning. Therefore, we suggest that, in this population, adaptive use motive, illustrate, much more than other predictors, the functional avoidance assumption (Williams, 2006) to explain the occurrence of this surgenerality bias. Given, now, the emotional valence of autobiographical events recalled by the users, this research does not allow to demonstrate overrepresentation of negative events in the autobiographical recall of users, contrary to what we envisaged in the light of literature. It is possible to think that these results are due, among other things, to the effect of cannabinoids on the modulation of emotions. However, to confirm this, we need more research gets done to answer this question.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.