Médias et pouvoirs politiques au Sénégal : étude de la transition d’une presse d’État vers un pluralisme médiatique

par Moustapha Sow

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Arnaud Mercier.

Soutenue le 19-11-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Médiations (Metz) (laboratoire) .

Le président du jury était Sylvie Thiéblemont-Dollet.

Les rapporteurs étaient Nicole d' Almeida, Alain Kiyindou.


  • Résumé

    Cette thèse se propose de revenir sur l’histoire politique et médiatique du Sénégal de l'indépendance à nos jours. Mais, vu le dynamisme politique spécifique de l’ère coloniale dans ce pays, nous aborderons également cette période car elle peut nous aider à mieux comprendre l’avènement « précoce » du multipartisme au Sénégal par rapport au reste de l'Afrique, ou du moins d'une bonne partie du continent. Car c’est à partir de cette période que le droit de vote est apparu au Sénégal. Puis à l’indépendance, la situation médiatique va connaître d’importants bouleversements, avec l’apparition des partis uniques et de ce que Mor Faye appelle le « journalisme institutionnel des comptes rendus ». La rupture avec le pluralisme politique, provoquée par la crise de 1962 qui signe la fin de l’exécutif bicéphale au Sénégal, va peu à peu réduire la liberté d’opinion jusqu’à mettre en place un journal unique, une presse d’État. C’est avec la création d’une loi sur la presse en 1979 et le multipartisme naissant ou renaissant, que commencent à s’enraciner les bases du pluralisme médiatique qui va, au fur et à mesure que le pays se démocratise, révolutionner le discours politique et bouleverser le monisme idéologique. C’est ainsi qu’au début des années 1990 se développe, au Sénégal et dans de nombreux pays africains francophones, une sorte de « médiactivisme » qui jouera un rôle déterminant dans la remise en cause des informations diffusées par la presse d’État. Cependant, le développement du pluralisme de la presse au Sénégal soulève, surtout à partir de l’alternance politique en 2000 portant Abdoulaye Wade à la tête du pays, d’énormes interrogations relatives aux pratiques journalistiques et à l’esprit de responsabilité nécessaire pour exercer ce métier

  • Titre traduit

    Media and power in Senegal : study of the transition from a State press to a media pluralism


  • Résumé

    This thesis looks back on the political and media history of Senegal from independence to the present. However, given the specific political dynamism of the colonial era in this country, we will also discuss this period because it can help us better understand the coming "early" multiparty in Senegal compared to the rest of Africa, or unless much of the continent. Since it is from this period that the voting appeared to Senegal. And after independence, the media situation will undergo significant changes, with the emergence of single parti system and what Mor Faye calls "institutional journalism of reviews." The break with political pluralism, caused by the 1962 crisis marks the end of the two-headed executive in Senegal, that will gradually reduce the freedom of opinion to impose a single newspaper, a State press. With the creation of a press law in 1979 and the nascent or reborn multiparty, start to root the basics of media pluralism that will, as and as the country becomes more democratic, revolutionize speech political and ideological monism upset. Thus developed in the early 1990s, in Senegal and in many French-speaking African countries, a form of "médiactivisme" which will play a key role in the questioning of the information published by state media. However, the development of pluralism of the press in Senegal raises, especially after the political change in 2000 Abdoulaye Wade to lead the country, huge questions on journalistic practices and spirit of responsibility necessary to exercise this job



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.