Analyse des mécanismes de captation et d’exploitation des connaissances pour accompagner l’innovation

par Hélène Gitchenko

Thèse de doctorat en Génie des systèmes industriels

Sous la direction de Marie-Reine Boudarel.

Le président du jury était Simon Richir.

Le jury était composé de Amel Attour, Bart Lamiroy.

Les rapporteurs étaient Simon Richir, Emmanuel Caillaud.


  • Résumé

    A partir d’une problématique de compréhension des mécanismes d’acquisition et d’exploitation des connaissances pour innover, nous avons initié des travaux de recherche ciblés sur les PME. Des entretiens semi-directifs auprès de consultants nous ont mené à considérer le rôle de l’apprentissage individuel dans la gestion des connaissances et à identifier six pratiques spécifiques soutenant les apprentissages organisationnels dans un contexte d’innovation. A partir d’un questionnaire en ligne, nous avons questionné les dispositifs de gestion des connaissances mis en œuvre sur chacune des six pratiques. Les analyses nous ont permis d’identifier cinq classes parmi les répondants et d’orienter la suite de notre recueil vers l’identification des liens entre dispositifs mis en œuvre et types d’activités innovatives réalisées. Nous avons investigué cette question à travers des entretiens semi-directifs auprès de chefs d’entreprises. Les résultats nous permettent de définir un nouveau cadre d’analyse des pratiques de gestion des connaissances pour innover. Notre proposition finale met en lien les activités de Création, de Développement et de Recherche avec des pratiques spécifiques des gestions des connaissances et les mécanismes d’expression des compétences, en appui sur les théories de l’activité mobilisées dans la didactique professionnelle

  • Titre traduit

    Analysis of knowledge capture and exploitation mechanisms to support innovation


  • Résumé

    Aiming to understand knowledge collecting and using processes to support innovation, we initiated a research work focused on SME’s. Semi-structured interviews with consultants lead us to consider the role of individual learning in knowledge management and to identify six different and specific practices to support organizational learning in an innovation context. Based on an online survey, we investigated knowledge management devices implemented to complete each of the six practices. The analysis allowed us to discriminated five different categories among survey participants and guided further collecting with the aim to describe links between knowledge management devices and sorts of innovative activities. We questioned this point through semi-structured interviews nearby SME’s entrepreneurs. Results allow to define a new analytical framework for knowledge management practices to innovate. This final proposal links Creation, Development and Research activities with specific knowledge management practices and competencies mechanisms, supported by activity theory mobilized in professional learning


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.