Enseignement de la communication non verbale par la video authentique en classe de FLE en Libye

par Salem Miqil

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Guy Achard-Bayle.

Soutenue le 12-12-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Médiations (Metz) (laboratoire) .

Le président du jury était Béatrice Fracchiolla.

Les rapporteurs étaient Filomena Capucho, Ali Tarmal.


  • Résumé

    Actuellement, l'enseignement des langues étrangères a pour objectif général d’apprendre aux élèves à communiquer. En se référant à la communication visant à l'expression d'un vaste univers de croyances et de comportements qui sont exprimés de manière interactive et/ou non-interactive, grâce à des systèmes sensibles et/ou intelligibles. Lorsque ces croyances et comportements, ainsi que leurs formes d'expression, sont partagés par un groupe de personnes, nous sommes face au concept de culture. Les étudiants étrangers doivent donc acquérir l’essentiel des compétences qui leur permettront de communiquer avec des personnes d’une autre culture : ils devront alors connaître, comprendre et, autant que possible, acquérir la totalité des informations caractérisant cette culture, c'est-à-dire leurs activités verbales et non-verbales, leurs croyances et leurs systèmes de communication. La communication non verbale est un vaste champ à l'intérieur du système de communication culturel, qui concerne tous les signes et les systèmes de signes linguistiques qui sont utilisés pour communiquer. L'importance de l’intégration des signes et des systèmes intégrant la communication non verbale dans les programmes d'enseignement de FLE (Français Langue Etrangère) est signalée et incluse dans le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues : apprendre, enseigner, évaluer (Conseil de l'Europe, 2001). Dans le chapitre sur l'utilisation du langage, le CECRL recommande de tenir compte des compétences que les élèves doivent acquérir concernant les actions et gestes utilisés avec des mots (la communication verbale et non-verbale), et les situations dans lesquelles les étudiants auront à mettre en œuvre ces compétences. En outre, il est indiqué que les apprenants de langues étrangères doivent être capables de déterminer, reconnaître et comprendre les comportements para-linguistiques, gestuels, proxémiques et mimétiques de la langue cible (Conseil de l'Europe, 2001 : 72-73). L’objectif principal de cette étude est de sélectionner des signes non-verbaux au sens large pour l'application à l'enseignement et à l'apprentissage du FLE pour un public libyen. Dans la classe, ces éléments peuvent être introduits à l’aide de documents vidéos représentant des situations authentiques afin que les apprenants puissent observer les signes non verbaux et les réutiliser correctement lors de contacts interculturels

  • Titre traduit

    Teaching non-verbal communication by the authentic video in class of FFL in Libya


  • Résumé

    Currently, the teaching of foreign languages generally aims to teach students to communicate. Referring to the communication to the expression of a vast universe of beliefs and behaviors that are expressed interactively and / or non-interactively, thanks to sensitive and / or intelligible systems. When these beliefs and behaviors, and their forms of expression, are shared by a group of people, we are facing the concept of culture. Thus, foreign students must acquire the essential skills that will enable them to communicate with people of another culture : they will then know, understand and, if possible, acquire all of the information characterizing this culture, that is their verbal and non-verbal activities, their beliefs and communication systems. Nonverbal communication is a vast field within the cultural system of communication, concerning all signs and linguistic signs systems that are used to communicate. The importance of the integration of signs and systems incorporating non-verbal communication in the curricula of FFL (French as a Foreign Language) is reported and included in the European Framework of Reference for Languages : learning, teaching, assessing (Council of Europe, 2001). In the chapter about the use of language, the CEFRL recommends taking into account the skills that students must acquire concerning the actions and gestures used with words (verbal and nonverbal communication), and the situations in which the students will have to implement these skills. Furthermore, it is stated that foreign language learners must be able to identify, recognize and understand the behaviors of paralinguistic, gestural, proxemics and facial expressions of the target language (Council of Europe, 2001: 72-73). The main objective of this study is to select non-verbal signs in the broadest sense for the application to the teaching and learning of the FFL for a Libyan public. In the classroom, these elements can be introduced using video documents representing authentic situations so that learners can observe non-verbal signs and re-use them correctly when intercultural contacts

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.