Exposition professionnelle à l’amiante et déterminants du retentissement psychologique

par Ibrahim Mounchetrou Njoya

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Christophe Paris et de Isabelle Thaon.

Le président du jury était Annie Sobaszek.

Le jury était composé de Francis Guillemin.

Les rapporteurs étaient Alain Bergeret, Jean-Dominique Dewitte.


  • Résumé

    Entre 2003 et 2005, un programme de dépistage des maladies liées à l’amiante a été mis en place dans quatre régions françaises, constituant ensuite la cohorte ARDCO (Asbesto related Diseases Cohort). La cohorte ARDCO a été suivie entre 2007-2009 (étude ARDCO I) et entre 2011-2012 (étude ARDCO II). Cette thèse a été réalisée dans le cadre de l’étude ARDCO II et trois études ont été réalisées. Dans notre population d’étude, nous avons montré une amélioration de certaines connaissances sur le risque lié à l’amiante et au tabac par le biais d’une notice d’information. La prévalence globale des symptômes d’anxiété probable et de dépression probable a été respectivement estimée à 19,7% (n=435) et 9,9% (n=219). Les femmes présentaient significativement plus de symptômes anxieux et dépressifs que les hommes (respectivement 34,8% contre 19% et 18,5% contre 9,5%). Le risque de développer les symptômes anxieux et dépressifs était significativement associé à l’auto-évaluation de l’exposition à l’amiante, la perception du risque lié à l’amiante ainsi qu’à l’autoperception du risque de développer des pathologies liées à l’amiante. Une troisième étude a montré que les personnes présentant des symptômes d’anxiété probable ou de dépression probable utilisaient le plus souvent les stratégies de coping dites « maladaptatives » ; et que l’utilisation des stratégies de coping dépendait plus de la présence des symptômes anxieux ou dépressifs que de l’exposition à l’amiante.

  • Titre traduit

    Occupational asbestos exposure and psychological distress determinants


  • Résumé

    A large-scale screening program for asbestos-related diseases was organised in four regions of France between October 2003 and December 2005. Asbestos Related Diseases Cohort was constituted and participants were followed up between 2007 and 2009 (ARDCO I study) and between 2011 and 2012 (ARDCO II study). This thesis was made from ARDCO II study and three studies have been conducted. Among the study participants, we found an improvement in knowledge about tobacco and asbestos-risk perception related to an information leaflet. The prevalence of symptoms of probable anxiety and depression was 19.7% (n=435) and 9.9% (n=219) respectively. Women had significantly more anxious and depressive symptoms than men (34.8 vs 19% and 18.5 vs 9.5, respectively). The risk of developing anxious and depressive symptoms was significantly associated to the intensity of asbestos-exposure self-evaluated and to the asbestos-risk perception. The participants with symptoms of probable anxiety or depression more frequently used “maladaptive” coping strategies and the use of the coping strategies depended specially of anxious and depressive symptoms rather than asbestos exposure.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.