Le service social à l'épreuve de l'entreprise : les formes contemporaines d'exercice du métier

par Sarah Toulotte

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Emmanuel Jovelin.

Soutenue le 14-12-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Laboratoire lorrain de sciences sociales (Metz) (laboratoire) et de Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales / 2L2S (laboratoire) .

Le président du jury était Antigone Mouchtouris.

Le jury était composé de Brigitte Bouquet, Gisèle Dambuyant-Wargny, Marcel Jaeger.

Les rapporteurs étaient Peter Erath.


  • Résumé

    Cette thèse intitulée : le service à l’épreuve de l’entreprise, les formes contemporaines d’exercice du métier porte sur l’évolution d’un groupe professionnel : « les assistants sociaux du travail ». S’intéressant au sens que ces travailleurs sociaux donnent à leurs pratiques professionnelles, nous avons voulu saisir les formes contemporaines d’exercice du métier en tentant de répondre au questionnement suivant : quelles sont les ressources mobilisées par les assistants sociaux du travail pour répondre à la demande sociale et institutionnelle ? quelles sont les marges de créativité et d’inventivité dont les professionnels (elles) disposent dans leur pratique professionnelle ? quelles sont les stratégies développées pour accompagner les salariés dans les entreprises ? quels sont les enjeux auxquels sont confrontés les assistants sociaux du travail ? Ainsi, à partir d’un travail d’enquête de terrain effectué auprès de 38 assistants sociaux du travail, notre thèse de doctorat porte un regard particulier au vécu d’une catégorie de professionnels (elles) mal connus (es). L’objet de cette thèse est donc de s’intéresser non seulement à la réalité du service social du travail d’aujourd’hui, la place qu’il occupe dans l’entreprise, les transformations qu’il connait, mais également au contexte d’intervention spécifique des assistants sociaux du travail, sans omettre les mutations qui affectent le monde du travail ainsi que les problématiques rencontrées par les salariés. Dans ce travail une large place est accordée aux pratiques d’accompagnement social impulsées par les travailleurs sociaux comme en témoigne la typologie des assistantes sociales ci-dessous issue de nos différentes analyses : « les paternalistes », les « généralistes », les « conventionnelles », les « créatives » et les « spécialisées ». Enfin, l’avenir du service social du travail se jouant dans la capacité à prendre en compte les mutations de l’entreprise et les besoins des salariés, nous avons tenté à la fin de notre travail de doctorat de poser dans une visée prospective quelques éléments de réflexions pour penser le service social du travail de demain

  • Titre traduit

    Social service in enterprise : contemporary forms of practice


  • Résumé

    This thesis entitled “Social service in enterprise. Contemporary forms of practice”, is about the evolution of a professional group: “occupational social workers”. Interested in what sense these social workers are attributing to their professional practice, we wanted to understand contemporary forms of this professional practice by trying to answer the following questions: Which resources do occupational social workers mobilize in order to respond to social and institutional demands? How much range in creativity and imaginativeness do these professionals obtain in their practice? Which strategies are developed concerning the accompaniment of the enterprise’s employees? What are the issues the occupational social workers are confronted with? Starting from a fieldwork research with 38 interviews with occupational social workers, this thesis is especially regarding the practice of an often unrecognized professional category. The aim of this thesis is to not only to understand the reality of contemporary occupational social work, its role in the enterprise, the transformations it has to deal with, but also to recognize the context of the occupational social worker’s specific intervention without omitting the changes that affect the world of work as well as the problems employees are facing. This work is filled with practice of social accompaniment, encouraged by social workers as show the different typologies of social workers we analyzed throughout our research: “paternalist”, “generalist”, “conventional”, “creative” and “specialized” social workers. The future of occupational social work is taking place within the capacity of considering changes in enterprises as well as the employee’s needs. So at the end of our doctoral thesis we tried to point out some elements of reflection in order to view tomorrow’s occupational social service


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.