Les émotions en entretien de conseil dans un dispositif d'apprentissage de langue auto-dirigé : une analyse des interactions entre apprenant et conseillère

par Guillaume Nassau

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Sophie Bailly et de Virginie André.

Soutenue le 08-11-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Analyse et traitement informatique de la langue française (Nancy) (laboratoire) et de Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française / ATILF (laboratoire) .

Le président du jury était Corinne Weber.

Les rapporteurs étaient Christian Plantin, Annick Rivens Mompean.


  • Résumé

    Des recherches en psychologie fonctionnaliste et en psychologie sociale ont établi de manière robuste l’existence de liens entre les émotions et la cognition, entre les émotions et l’apprentissage de langues et entre les émotions et les performances en langues étrangères. Cette thèse, inscrite dans le champ des sciences du langage - et de la didactique des langues, a pour objectif de décrire et d’analyser les manifestations verbales des émotions dans des entretiens de conseil à partir d’un corpus constitué d’authentiques séquences de travail enregistrées et transcrites. L’analyse porte sur les épisodes émotionnels et sur les énoncés d’émotions dans le contexte de l’entretien de conseil. La méthodologie utilisée pour repérer les épisodes émotionnels comporte deux étapes : une première étape où des signaux linguistiques considérés comme signalant potentiellement une émotion sont repérés, et par accumulation, indiquent des séquences particulières dans les entretiens de conseil, et une seconde étape où les séquences ainsi isolées sont étudiées qualitativement afin de mettre en évidence la présence ou l’absence d’émotion. Sur le plan des épisodes émotionnels, nos analyses mettent en évidence une gamme d’émotions plus large chez les apprenants, et une tendance chez les conseillères à utiliser leurs propres émotions afin d’effectuer du travail émotionnel auprès de l’apprenant. Sur le plan discursif, l’observation des énoncés d’émotions permet tout d’abord de mettre en évidence la place centrale de l’apprenant : une large majorité des énoncés d’émotions désignent en effet l’apprenant comme personne concernée par l’émotion. Par ailleurs, des postures différentes ont pu être identifiées chez les conseillères et chez les apprenants quant à l’utilisation des termes d’émotion. L’apprenant utilise principalement les énoncés d’émotion afin de s’auto-attribuer des émotions tandis que les conseillères utilisent les énoncés d’émotion afin de projeter des émotions chez les apprenants. Les observations effectuées permettent également de mettre en évidence un lien entre les émotions évoquées dans les entretiens de conseil et le déroulement de la formation. De manière générale, les émotions (épisodes émotionnels et énoncés d’émotion) apparaissent comme des indicateurs précis du déroulement de la formation.

  • Titre traduit

    Emotions in advising sessions in a self-directed language learning programme : an analysis of interactions between learner and advisor


  • Résumé

    Research in functionalist psychology and social psychology has shown the existence of strong relationships between emotions and cognition, between emotions and language learning, and between emotions and performances in foreign languages. This thesis in applied linguistics aims to describe and analyse the verbal manifestations of emotions from a corpus of authentic advising sessions which were recorded and transcribed. The analysis focuses on emotional episodes and emotion statements in the context of advising sessions. The methodology used to identify emotional episodes comprises two stages: in the first stage, linguistic cues are identified as potential signals of an emotion and, when accumulated, indicate particular sequences of speech; in the second stage, these sequences are isolated and qualitatively studied in order to either confirm or reject the presence of emotions. In terms of emotional episodes, the analyses show that learners exhibit a more diverse range of emotions than advisors. There is also a tendency for advisors to use their own emotions while performing emotional work. The observation of emotion statements shows first the centrality of the learner’s position: a large majority of emotion statements indeed involve the learner. Second, different postures were identified between advisers and learners in the use of terms of emotion. When using emotion statements, learners aim to self-assign emotions while advisers use emotion statements to project emotions on to learners. The analysis also helped to highlight the link between emotions expressed in advising sessions and the rhythm of learning. In general, emotions (emotional episodes and emotion statements) appear to be accurate indicators of progress in the learning process.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.