Pratiques inclusives en mathématiques d’enseignants de classe ordinaire dans le premier degré

par Géraldine Suau

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Cyril Tarquinio et de Teresa Assude.

Soutenue le 07-11-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec APEMAC - Approches psychologiques et épidémiologiques des maladies chroniques - EA 4360 (laboratoire) et de Maladies chroniques- santé perçue- et processus d'adaptation. / APEMAC (laboratoire) .

Le président du jury était Line Numa-Bocage.

Le jury était composé de Marie Toullec-Théry.

Les rapporteurs étaient Greta Pelgrims.


  • Résumé

    La recherche réalisée s’attache à éclairer « les pratiques inclusives en mathématiques d’enseignants de classe ordinaire dans le premier degré » dans un contexte de changement requis pour les enseignants du système éducatif français qui depuis 2005 sont confrontés à l’accueil des élèves reconnus institutionnellement handicapés. L’état des lieux réalisé conduit à envisager cette scolarisation comme un nouvel enjeu de la culture enseignante, où la question de l’accessibilité au savoir apparaît comme un problème professionnel. C’est pourquoi notre recherche s’est intéressée à la question suivante : en quoi l’inclusion d’un élève reconnu institutionnellement handicapé questionne les praxéologies enseignantes ? Pour instruire cette question, nous nous inscrivons dans le cadre de la didactique professionnelle et dans celui de la théorie anthropologique du didactique. Sous l’influence d’un dispositif à double institution, le modèle d’analyse construit, permet d’étudier le travail enseignant dans la classe tout comme celui du développement professionnel. Ce travail est mené à partir de captations numériques de séances de classe, d’entretiens ante et post et d’analyses simples et croisées. Il permet de mettre en évidence des praxéologies professionnelles relatives au type de tâche « donner une place à l’élève reconnu institutionnellement handicapé en milieu ordinaire » et des évolutions du rapport personnel des enseignants à l’inclusion scolaire. Il contribue également à un dialogue entre la didactique professionnelle et la théorie anthropologique du didactique par l’introduction du système notionnel de praxéologie, d’institution et de rapport personnel d’un sujet x à un objet O

  • Titre traduit

    Inclusive practices of regular classroom teachers in the teaching of mathematics at primary level


  • Résumé

    The research carried out aims to describe the “inclusive practices of regular classroom teachers in the teaching of mathematics at primary level” within a context of necessary change for teachers in the French education system, who since 2005 have had to face the task of integrating pupils recognised as having institutional disabilities. The situational analysis carried out leads us to regard the schooling of such pupils as a new challenge for teaching culture, where the issue of accessibility to knowledge is a professional problem. Our research therefore focused on the following question: What question does the inclusion of a pupil recognised as having institutional disabilities raise about the praxeology of teaching? To explore this question, we need to take account of professional didactics as well as the Anthropological Theory of Didactics. Based on a dual institution study, the model of analysis that is constructed makes it possible to examine both work related to teaching in the classroom and to professional development. The research is carried out using digital recordings of lessons, interviews conducted before and after, as well as simple and cross analyses. It allows us to gain insight into the professional praxeology relating to such a task as that of “ensuring pupils recognised as having institutional disabilities have their place in a regular classroom environment”, as well as changes in teachers’ own personal relation towards inclusive education. Moreover, it contributes to a dialogue between professional didactics and the Anthropological Theory of Didactics by introducing the notional system of praxeology, institution and the personal relation of a subject X towards an object (O)



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2027

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.