Le patrimoine culturel de la Libye entre identité sociale et culturelle

par Halima El Marzoke

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Antigone Mouchtouris.

Soutenue le 04-04-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Laboratoire lorrain de sciences sociales (Metz) (laboratoire) et de Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales / 2L2S (laboratoire) .

Le président du jury était Emmanuel Jovelin.

Le jury était composé de Jean-Michel Morin.

Les rapporteurs étaient Joëlle Deniot, Bernard Valade.


  • Résumé

    Dans le cadre de cette recherche, nous avons traité de la construction de l’identité sociale et culturelle à travers la notion de patrimoine culturel. Compte tenu de la richesse du patrimoine et l’importance que la population libyenne lui accorde, nous avons essayé de mettre en évidence le rôle qu’il joue dans la vie social d’un individu. Après avoir présenté le patrimoine culturel de la société libyenne, en se basant non seulement sur les édifices de l’antiquité gréco-romaine ou du monde arabe mais aussi sur les musées, le folklore et les théâtres, nous avons mené une enquête auprès du public de la ville de Tripoli afin de connaitre leurs représentations sur cette problématique. La population libyenne est fière de la richesse de son patrimoine culturelle. À travers les réponses, nous avons pu constater l’importance accordée à leur patrimoine et la crainte de voir ce passé être détruit ou pillé par la guerre. Cette recherche nous a permis de comprendre que lorsqu’un pays possède une telle tradition, son identité sociale et culturelle passe forcément par la reconnaissance de son patrimoine.

  • Titre traduit

    The cultural heritage of Lybia between social and cultural identity


  • Résumé

    As part of this research, we worked on the construction of a social identity through cultural heritage. We have tried to highlight the importance of the role of heritage in a person’s social life. After presenting the cultural heritage in Libyan society, not only based on buildings of Greco-Roman Antiquity or the Arab world but also museums, folklore and theaters, we conducted a public survey in the city of Tripoli in order to know the people’s opinion on this issue.Through their answers, we noted the importance they give to their heritage and their fear to see their past being destroyed or plundered by war. The people of Libya are proud of this cultural heritage. This research has allowed us to understand that when a country has such a tradition, the social and cultural identity necessarily requires the recognition of its cultural and artistic heritage.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.