La relation entre deux compréhensions du monde : science et théologie. Conditions, modalités

par Estelle Poirot-Betting

Thèse de doctorat en Théologie

Sous la direction de Jacques Fantino.

Soutenue le 24-06-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec ECRITURES - Centre de Recherche «écritures» - EA 3943 (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Lambert.

Le jury était composé de François Euvé, Anthony Feneuil.

Les rapporteurs étaient Benoît Bourgine.


  • Résumé

    Ce travail en théologie a pour objet d'étudier la relation entre science et théologie, considérées comme deux compréhensions du monde. L'étude est menée à partir d'un ensemble d'auteurs scientifiques, philosophes et théologiens. Une première étape pose la problématique à partir des sciences. Elle révèle une diversité d'approches qui conduisent à examiner la question du naturalisme à l'œuvre en science et en philosophie. Le naturalisme se montre plus différencié qu'il n'apparaît au premier abord. La réflexion se poursuit avec des théologiens. Elle consiste à étudier la manière dont ils ont pensé la relation entre science et théologie. Cet examen manifeste une différence entre théologiens d'origine scientifique et les autres du fait d'un rapport différent à la science. L'étude montre aussi que la relation entre science et théologie passe, d'une certaine manière, par la médiation de la philosophie selon diverses perspectives : théisme, philosophie de la nature, métaphysique. Ces perspectives conditionnent la possibilité d'une théologie naturelle et la place qui lui est accordée. Elles montrent aussi que la prise en compte de la compréhension scientifique du monde a des conséquences philosophiques et théologiques. Elles obligent à réfléchir, par exemple, sur la causalité à l'œuvre dans la nature et par conséquent sur l'action de Dieu dans le monde

  • Titre traduit

    The Relation between to Comprehensions of the World : Science and Theology. Conditions, Modalities


  • Résumé

    This work in theology has for object the study of the relation between science and theology, considered as two understandings of the world. The study starts with a set of scientific authors, philosophers and theologians. A first stage puts the problem from sciences. It reveals a diversity of approaches which lead to examine the question of naturalism at work in science and in philosophy. Naturalism shows itself more differentiated than it appears at first sight. The reflection continues with theologians. It consists in studying the way they thought about the relation between science and theology. This examination indicates a difference between theologians with a scientific origin and others because of a different relationship to science. The study also shows that the relation between science and theology entails the mediation of philosophy according to different perspectives: theism, philosophy of nature, metaphysics. These perspectives condition the possibility of a natural theology and the place which is granted to it. They also show that the consideration of scientific understanding of the world has philosophical and theological consequences. This requires to think, for example, about causality in work in nature and consequently about God’s action in the world

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.