De l'embarras à l'attention portée à soi

par Hélène Maire

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Daniel Zagar et de Marie-France Agnoletti.

Soutenue le 24-05-2016

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Interpsy-ETIC (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Musiol.

Les rapporteurs étaient Anne Giersch, François Ric.


  • Résumé

    L’objectif de ce travail est de documenter certains effets cognitifs et sociaux de l’embarras, émotion réflexive mettant au centre la présentation du Soi aux yeux d’autrui, et jusqu’alors essentiellement documentée dans ses aspects relationnels. La première partie de ce travail visait à montrer les fonctions de communication sociale de l’expression de l’embarras à l’aide de la méthode des vignettes (Études 1 et 2). Nous avons cherché à savoir quels étaient les effets de l’expression de l’embarras sur autrui, et si cette expression pouvait être utilisée comme tactique de gestion des impressions. La deuxième partie s’attachait à étudier les effets de l’expérience d’embarras sur les processus cognitifs impliqués dans une tâche de décision lexicale. Cette tâche était précédée d’une induction d’embarras, de joie, de tristesse ou d’un état neutre, par une tâche d’association verbale (procédure d’amorçage du stéréotype, Étude 3) ou par rappel autobiographique (Étude 4). En plus de l’analyse des temps de réaction et des proportions de réponses correctes, l’utilisation du Modèle de Diffusion (Ratcliff, 1978) a permis, par la mise en correspondance des paramètres avec des signifiants psychologiques, une investigation plus fine de ces effets. La troisième partie visait à étudier l’effet de l’expérience d’embarras sur le niveau d’attention portée à soi. Pour cela, l’effet de priorité au Soi était mesuré par une tâche d’appariement (chronométrie mentale) proposée par Sui, He et Humphreys (2012). Embarras, joie et tristesse, ainsi qu’un état neutre, étaient induits par rappel autobiographique (Études 5, 6 et 7). Les résultats sont discutés et mis en parallèle de façon à brosser un portrait récapitulant les effets de l’embarras éprouvé et exprimé, à la fois sur les plans cognitif et social. Enfin, une ouverture développementale a été faite puisqu’un dispositif expérimental mesurant l’attention portée à soi chez les enfants a été proposé (Étude 8). Les premiers résultats issus de passations réalisées avec ce nouveau dispositif ont permis d’éclairer l’émergence et le développement du phénomène de priorité au Soi.

  • Titre traduit

    From embarrassment to self-focused attention


  • Résumé

    The aim of this work is to study cognitive and social effects of embarrassment, a self-conscious emotion involving a particular concern for self-presentation at others’ eyes, and which has essentially been studied regarding its relational aspects. The first part of this work aimed at highlighting social communication functions of the expressions of embarrassment, using the vignette method (Studies 1 and 2). The second part dealt with the effects of embarrassment experience on cognitive processes involved in a lexical decision task. This task was preceded by an induction of embarrassment, happiness, sadness or a neutral state, with either a verbal association task (stereotype priming procedure, Study 3) or an autobiographical recall task (Study 4). In addition to reaction times and accuracy analysis, the use of the Diffusion Model (Ratcliff, 1978) allowed us to finely investigate these effects by mapping parameters with meaningful psychological components. The third part aimed at studying the effect of embarrassment experience on self-focused attention. Self-prioritization effect has been measured in a matching mental chronometric task (Sui, He, & Humphreys, 2012). Embarrassment, happiness, sadness and a neutral state have been induced with an autobiographical recall task (Studies 5, 6 and 7). Taken together, these results have been discussed in order to depict effects of experienced and expressed embarrassment, at both cognitive and social levels. Finally, a developmental opening has been made, since an experimental design assessing self-focused attention among children has been proposed (Study 8). The first results from this new design highlighted emergence and development of Self-prioritization phenomenon.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-06-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?