Gestion de crise chez les Sapeurs-Pompier : déterminants socio-cognitifs de l'efficacité des équipes

par Elise Jouanne

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christine Chauvin.

Soutenue le 16-06-2016

à Lorient , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Laboratoire des sciences et techniques de l'information, de la communication et de la connaissance [Lorient] (laboratoire) .


  • Résumé

    Les sapeurs-pompiers (SP) ont pour activité principale la gestion de situations dynamiques, qu'il s'agisse d'interventions courantes, de sinistres ou de crises. Les SP interviennent constamment en équipe. Pour pouvoir analyser leur activité lors d’une gestion de crise, il s'avère donc nécessaire de comprendre le fonctionnement d'une équipe et de ses déterminants. Ce travail de thèse porte sur la gestion de crise chez les SP et poursuit l’objectif d’identifier les facteurs qui déterminent l’efficacité des équipes dans ces situations. Les facteurs considérés sont différents processus d’équipe mais également des variables « psychosociales ». Nous examinons l'hypothèse générale selon laquelle les éléments qui déterminent l’efficacité des équipes lors de gestion de crises se retrouvent en partie dans la gestion de sinistres et d’interventions courantes. Trois études ont été réalisées. La première a porté sur la gestion d’interventions courantes en situation réelle. Il s’agissait d’interventions en Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes (VSAV). La seconde étude a consisté à analyser, en situation simulée, la gestion de sinistre en Lot de Sauvetage et Protection Contre les Chutes (LSPCC). Enfin, la dernière étude portait sur la simulation d’une gestion de crise, plus précisément un feu dans le métro. Les principaux résultats ont montré que, quel que soit le type d’intervention, les processus d’équipe (la communication, les interactions émotionnelles et les adaptations) ont un effet sur l’efficacité des équipes SP. La motivation semble être indirectement liée à l’efficacité des équipes par l’intermédiaire du processus d’équipe. Cependant, bien que les variables qui déterminent l’efficacité des équipes SP soient les mêmes dans les trois études, ce ne sont pas toujours les mêmes modalités qui interviennent ou qui sont déterminantes. La gestion de crise présente notamment des spécificités en termes de processus d’équipe. Ces études confirment l’intérêt de prendre en compte à la fois des variables psychosociales et des processus d’équipe pour comprendre ce qui détermine l’efficacité des SP. Elles permettent également de préconiser des actions en termes de formation notamment. Ces actions sont susceptibles de soutenir l’amélioration continue de l’efficacité des équipes de SP et de favoriser la prise en compte de certaines variables psychosociales au sein des SDIS.

  • Titre traduit

    Crisis management in the Fire Firefighter : socio-cognitive determinants of team effectiveness


  • Résumé

    The main activity of firefighters is the management of dynamic situations, whether common interventions, accidents, or crises. They are constantly working in teams. Therefore, to analyze their activity in a crisis management situation, it is necessary to understand how they function as a team and the determinants of the team. This thesis focuses on firefighters’ crisis management, and its purpose is to identify the factors that determine the efficiency of teams in crisis situations. The factors considered are various team processes and psychosocial variables. We examine the general hypothesis that the elements that determine team effectiveness in crisis management can be found in part within the handling of common interventions and accidents. Three studies were conducted. The first focused on the management of common interventions in real situations, which were observed in the first response vehicle of a fire department. The second study analyzed how simulated excavation rescues were conducted. The final study involved the crisis management of a simulated subway fire. Key results showed that team processes (communication, emotional interactions, and adaptations) have an effect on team effectiveness, regardless of the kind of intervention. Motivation seems to be indirectly related to team effectiveness through team processes. However, although the variables that determine team effectiveness are the same, they are not always involved in the same way. Crisis management, in particular, shows specific features in terms of team processes. These studies confirm the value of taking into account both psychosocial variables and team processes to understand what determines the effectiveness of firefighter teams. They also help recommend specific actions in training programs. These actions are likely to contribute to continuous improvement in the effectiveness of firefighter teams and promote taking psychosocial variables into account within firefighter structures.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Vannes). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.