La fibre en support du Mobile Cloud

par Thierno Diallo

Thèse de doctorat en Electronique des Hautes Fréquences, Photonique et Systèmes

Sous la direction de Christelle Aupetit-Berthelemot.

Soutenue le 12-12-2016

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Sciences et ingénierie pour l'information, mathématiques (Limoges ; 2009-2018) , en partenariat avec XLIM (laboratoire) .


  • Résumé

    De nos jours, la montée en débit observée dans les réseaux mobiles est une problématique. A long terme, la densification des réseaux radios mobiles s'avérera inefficace. En plus de cela cette densification entraînera une baisse de rentabilité des réseaux d'accès mobiles et augmentera la complexité au niveau de la gestion des fréquences mobile qui accroîtra inéluctablement le risque de la présence des interférences. Pour pallier ce manque de rentabilité et pour faciliter le déploiement de certaines techniques d'optimisation et d'amélioration de l'interface air comme le « Coordinated MultiPoint » (CoMP), les acteurs des télécommunications proposent une nouvelle architecture innovante désignée par les termes Mobile Cloud ou « Centralized or Cloud Radio Access Network » (C-RAN). Le C-RAN consiste à déporter l'entité de traitement des données numérisées appelée « Base Band Unit » (BBU) du site d'antenne vers un local plus sécurisé nommé « Central Oce (CO) ». L'entité de traitement radio dénommée « Remote Radio Head (RRH) »est toujours localisée sur le site d'antenne. Cette délocalisation crée un nouveau segment réseau appelé « fronthaul ». Le fronthaul est un segment réseau très gourmand en bande passante par conséquent la fibre est désignée comme le support idéal pour assurer la communication bidirectionnelle entre la RRH et la BBU. Dans notre thèse, nous avons étudié les solutions de déploiement du fronthaul. Etant donné que l'interface fronthaul utilise de grands débits pour la transmission de données numérisées, elle est soumise à un phénomène physique nommé gigue qui a tendance à dégrader les performances de transmission. Les effets et l'impact de la gigue sur l'interface fronthaul et sur l'interface air ont été aussi étudiés.

  • Titre traduit

    The Mobile Cloud supported by optical fiber


  • Résumé

    In Europe, the competition between the mobile operators is so strong that the profitability of the mobile network has decreased. The cost to implement, to operate and to upgrade the mobile network is increasing while the revenues generated by the latter are not sufficient. Therefore, the operators should find the way to reduce the CAPEX and the OPEX. To keep competitive, the operators have begun to think about a novel RAN architecture. This new architecture is called Centralized or Cloud Radio Access Network. The traditional antenna site consists of the Radio Remote Head (RRH) which performs the radio processing, and the Base Band Unit (BBU) which carries out the digital processing. The principle of C-RAN consists to move the BBU from antenna site towards the local secured belonging to an operator called Central Office (CO). The move of BBU from antenna site to CO leads to the appearance of a new network segment called fronthaul. During this thesis, the different solutions to the deployment of fronthaul are studied and also the effects and the impacts of jitter on the fronthaul interface.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.