Essays on Supervisory stress tests and information disclosure

par Moustapha Daouda Dala

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Alain Sauviat et de Isabelle Distinguin.

Soutenue le 14-12-2016

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Sociétés et Organisations (Limoges ; 2009-2018) , en partenariat avec Laboratoire d'Analyse et de Prospective Economiques (laboratoire) .

Le président du jury était Laetitia Lepetit.

Le jury était composé de Alain Sauviat, Laetitia Lepetit.

Les rapporteurs étaient Daniel Goyeau, Frank Strobel.

  • Titre traduit

    Essais sur l'impact informationnel des stress tests mis en oeuvre par les superviseurs bancaires


  • Résumé

    Cette thèse étudie l’impact des stress tests bancaires sur les différents acteurs du marché. Le premier chapitre analyse comment les actionnaires et les détenteurs d’obligations bancaires réagissent à l’information transmise par les stress tests durant une période de crise. Il s’appuie sur le test de résistance conduit en 2011 par l’Autorité Bancaire Européenne (ABE) au moment de la crise de la dette souveraine. Une étude économétrique de nature événementielle révèle que les actionnaires réagissent davantage aux informations spécifiques à chaque banque alors que les détenteurs d’obligations ont en général des réactions de nature plus macroéconomique et sont plus influencés par l’impact global de la crise financière. Cependant, si on va plus loin dans l’analyse, en prenant en compte différentes catégories d’obligations, on montre que le comportement des détenteurs de dette subordonnée tend à rejoindre celui des actionnaires. Cette réaction spécifique des actionnaires et des créanciers qui en sont les plus proches démontre que ce sont les acteurs les plus à même d’exercer une discipline de marché en période de crise financière. Le second chapitre prend en compte les stress tests bancaires menés en Europe et aux Etats-Unis et analyse leur contenu informationnel à partir de leur impact sur le cours des actions bancaires. L’objectif est de déterminer si cet impact est fonction du degré d’opacité des banques. On montre tout d’abord que le marché réagit significativement à l’annonce des résultats des stress tests à la fois pour les banques testées et les banques non testées. On met ensuite en évidence une relation non linéaire entre le degré d’opacité des banques et l’impact des stress tests, indiquant que les tests ont un contenu informatif pour les banques moyennement opaques mais pas pour celles qui sont déjà très transparentes ou au contraire très opaques. Le troisième chapitre étudie l’impact de la publication des résultats des stress tests sur les divergences de notations à l’émission des obligations bancaires. On met l’accent sur les notations de Moody’s et de Standard & Poor’s concernant les obligations émises par les banques ayant participé aux différents stress tests européens et américains. L’analyse de l’évolution des divergences de rating sur les périodes avant et après chaque stress test montre que la publication des résultats peut globalement accroître ou réduire ces divergences selon le test considéré. Les agences de notation peuvent donc interpréter les résultats détaillés des stress tests différemment et leur impact n’est donc pas univoque, pouvant même provoquer plus de divergences. Cependant, dans des périodes fortement troublées, telles que celle de la crise de la dette souveraine européenne, où le marché est confronté à beaucoup d’incertitudes et à un fort besoin d’information, les résultats des stress tests conduisent à une plus grande convergence des agences sur leurs notations des obligations bancaires.


  • Résumé

    This dissertation studies the impact of banks’ stress tests on the different market players. The first chapter analyzes how stockholders and bondholders react to the information disclosed in the financial market during crisis periods. We consider the 2011 EBA stress test as it discloses detailed information about banks and it is conducted during the European sovereign debt crisis. We use an event study methodology and find that stockholders’ reaction is more specific to the information disclosed, while bondholders have generally macro reaction and are more sensible to the financial crisis. However, when we go further in our analysis by considering the different categories of bonds, we find that the behavior of subordinated bondholders tends to be closer to the behavior of stockholders. This specific reaction of stockholders during financial distress may make them more susceptible to impose market discipline when there is a financial crisis. In a second chapter, we consider European and US banks’ stress tests to analyze the information value of the stress tests using stock market prices. We investigate if the stock market reactions to the stress test results are different according tothe degree of opacity of banks. We find that the stock market reacts significantly to the disclosure of the stress tests’ results on the whole banks (tested and non-tested) meaning that the stress test transparency has an impact not only on tested banks but also on banks that do not participated to the stress test. By separating the sample of banks in less opaque and highly opaque banks, we find a non-linear relation between opacity and market reaction. The third chapter of this thesis investigates the impact of the disclosure of the stress tests results on the credit rating agencies’ split ratings on bonds issued by banks. To calculate the split rating variable, we consider bonds jointly rated by Moody’s and Standard & Poor’s and issued by banks that participated to the European and US banks’ stress tests. The analysis of the split ratings on the period before and after each stress test results disclosure in Europe and in the US shows that the stress tests have mixed effect on credit rating agencies. Market participants could interpret the detailed data disclosed by the stress tests differently and these different interpretations may create more disagreements. However, we remark that in periods of distress i.e. during the European sovereign debt crisis, because of the high information need and the greater uncertainty, the stress tests results disclosure tends to decrease the split ratings.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.