Rôles et impacts des activités missionnaires auprès des communautés autochtones de la haute Cordillère péruvienne, XXème et XXIème siècles

par Anne-Charlotte Allard

Thèse de doctorat en Langues


  • Résumé

    Basée sur une étude ethnographique de trois villages quechuaphones de la haute Cordillère sud du Pérou, notre recherche a pour objectif de montrer les différents rôles endossés par les missionnaires qui effectuent des visites ou s’installent sur place, et les impacts causés par leur présence et leurs œuvres. Dans la vie de ces hameaux, certains éléments culturels et sociaux sont dits traditionnels, c’est-à-dire non liés à la culture moderne, comme l’animisme, le catholicisme, le syncrétisme, le travail manuel, l’élevage, l’agriculture. Par le moyen de comparaisons entre les villages sans missionnaires, ceux qui reçoivent la visite de groupe religieux et ceux au sein desquels s’implantent des Églises, nous repérons les pratiques traditionnelles et constatons les évolutions cultuelles et sociales dues aux missions. L’enclavement géographique et linguistique des communautés étudiées, leurs caractéristiques sociales, culturelles et religieuses ainsi que leur environnement hostile font d’elles des terrains missionnaires peu habituels. De ce fait, les individus et les groupes religieux qui les évangélisent jonglent avec beaucoup de contraintes et peu de ressources. Cependant, avec le développement des réseaux routiers, ces villages se désenclavent l’un après l’autre. Par conséquent, le paysage religieux des hameaux d’altitude se modifie, accueillant de plus en plus d’Églises. Ainsi, la mondialisation gagne peu à peu les hautes Andes et le développement de l’activité missionnaire n’est pas seul responsable des mutations socioculturelles observables dans les communautés. Le tourisme et les interventions des O.N.G. et de l’État engendrent elles aussi des changements que chaque Église accompagne et/ou subit aux côtés des populations, réadaptant régulièrement ses méthodes d’évangélisation. La présence des différentes entités religieuses ouvre un nouveau mode de relation avec le monde extérieur.

  • Titre traduit

    Roles and effects of missionary works among indigenous communities in highland Peru, 20th and 21st centuries


  • Résumé

    Based on an ethnographic study of three Quechua speaking villages in the Southern part of the Peruvian highlands, our research seeks to show the diverse roles the missionaries who visit or live in the field assume, and the different impacts caused by their presence and their activities. In the life of these communities, some cultural and social elements are said to be traditional, i.e. not linked to modern culture, like animism, Catholicism, syncretism, manual work, animal breeding, agriculture. By making comparisons between villages that do not have missionary presence, others who do receive missionary visits and those with permanent missions, we identify the religious and social changes that are produced by missionary works. The communities’ geographical and linguistic isolation, their social, cultural and religious characteristics, as well as their inhospitable physical environment make them an uncommon missionary destination. Consequently, religious individuals and groups who evangelize must face many difficulties with few resources. However, with the growing spread of road networks, those villages open up more and more to the cities. Hence the highland communities’ religious landscape changes by welcoming more and more different Churches. Globalization then reaches the high Andes little by little and the development of missionary work is not the only cause to the sociocultural evolutions one can observe in the villages. Tourism and N.G.O. intervention leads to changes, and each Church accompanies and/or deals with them along with the people, readjusting their methods of evangelization on a regular basis. The presence of the diverse religious entities opens a new way of relating to the outside world.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.