L'honneur statuaire dans la Rome antique

par Gontran Fréville

Thèse de doctorat en Archéologie romaine

Sous la direction de Javier Arce.

Le président du jury était Martin Galinier.

Le jury était composé de Javier Arce, Martin Galinier, Jean-Yves Marc, William Van Andringa, Emmanuelle Rosso, Sylvia Estienne.

Les rapporteurs étaient Martin Galinier, Jean-Yves Marc.


  • Résumé

    Les statues comptent parmi les plus remarquables témoignages matériels de l’Antiquité qu’il nous est donné de contempler. Si chacun d’entre nous voit ce qu’elles sont, leur réelle signification nous échappe cependant dans l’ensemble. Délaissant la démarche du catalogage et de la classification typologique, ce travail se propose de les replonger dans une atmosphère sociale parfaitement révisée, reconstituée et interrogée. À quoi cela servait-il d’ériger une statue dans la Rome antique ? À quoi cela sert-il de les étudier présentement ? À cela nous répondons que derrière ces vestiges, c’est la motivation de retrouver une conception du monde différente de la nôtre, mais capable de l’éclairer sous un jour nouveau qui fut pour nous déterminante. Derrière les statues, c’est retrouver l’Homme qu’il soit d’hier ou d’aujourd’hui. C’est surtout dépasser l’inertie apparente pour repenser une vie communautaire dans laquelle l’honneur prévalait et dont la réception s’avère encore à notre temps des plus vivaces.

  • Titre traduit

    The statuary honour in Ancient Rome


  • Résumé

    Statues are the most noticeable tangible testimonies from Antiquity that we are given to contemplate. If each of us can see what they are, yet we can not get their true meaning in their whole. Abandoning the approach of cataloguing and typological classification, this work intends to throw us back to the statues’ social atmosphere that is perfectly revised, reconstituted and questioned. What is the use of erecting a statue in Ancient Rome? What is the use of studying them so far? To answer this question, we can say that beyond these ruins, it is the drive to find again a conception of a world that is different from ours, but a world that is capable of shedding a new light into the meaning of the Statues, which is essential for us. Behind the statues, it is to find again the Man, either the old type or the new type. It is above all to transcend the seeming inertia to think again a community life, in which the honour prevailed and whom reception turns out to be the most vivid in our modern world.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.