Économie des politiques d'aide au logement locatif : une analyse du fonctionnement et des effets du secteur locatif social et des allocations logement

par Radmila Datsenko

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Didier Cornuel.


  • Résumé

    Le logement fait partie des biens dont la consommation est un besoin vital. Toutefois, c'est également un service marchand, et le marché peut aboutir à des situations qui rendent son accès difficile pour certains ménages. Pour corriger ces situations, en France, les pouvoirs publics mobilisent un certain nombre d'outils dont les deux principaux sont les allocations logement et le secteur locatif social. Cette thèse étudie le fonctionnement et les effets de ces deux dispositifs en matière de consommation de logement et de bien-être total. Les analyses révèlent que les allocations logement sont un outil efficace pour permettre aux ménages d'augmenter leur consommation de logement, mais aussi celle des autres biens et services. Le secteur locatif social offre aux ménages une réduction importante du prix du logement par rapport au prix du marché, mais cette réduction ne génère pas d'augmentation significative de la consommation de logement. Toutefois, elle permet aux ménages de baisser le budget consacré au logement et donc de consommer davantage d'autres biens et services. L'analyse du cumul des deux dispositifs révèle qu'une partie des allocations logement finance une consommation de logement dans le secteur social qui s'écarte de l'optimum. Enfin, la thèse met en évidence la performance des allocations logement par rapport au secteur social, notamment pour les ménages aux revenus moyens. Elle fait par ailleurs état d'inégalités entre locataires que créées le fonctionnement des dispositifs d'aide.

  • Titre traduit

    Economics of Rental Housing Policies : analysis of social rental sector and housing allowances functioning and effets


  • Résumé

    Housing belongs to a category of goods for which consumption is a vital need. Yet, il is also a market service and the market may lead to situations where access to housing is difficult for some households. In order to remedy these situations, French public authorities use a variety of measures ; the two main measures are housing allowances and social rental sector. This thesis explores the functioning and the effects of these two measures in terms of housing consumption and total welfare. Our analysis reveals that housing allowances are effective to increase housing consumption but also the consumption of other goods and services. The social rental sector offers to tenants an important reduction on housing price compared to its market value, but this reduction does not make households increase their housing consumption significantly. However, it enables social tenants to reduce their housing budget and to consume more of other goods and services. The analysis of the cumulation of two types of public aids shows that a part of the housing allowances finances social housing consumption which deviates from its optimal level. Finally, this thesis highlights the performance of housing allowances compared to social sector, especially for medium income households. It also reports some inequalities between households due to the functioning of housing aids.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.