Description sémantique de modèles 3D : application à la modélisation à partir d’exemples

par Vincent Léon

Thèse de doctorat en Informatique


  • Résumé

    Bien que les applications utilisant les modèles 3D soient de plus en plus nombreuses, la création des modèles 3D en elle-même reste une tâche fastidieuse. La modélisation à partir d’exemples rend cette étape plus efficace en permettant à l'utilisateur d’exploiter des modèles existants pour les assembler afin d’obtenir un nouveau modèle. Les méthodes les plus récentes de l’état de l’art se concentrent sur des mécanismes d’assemblages de segments : les modèles de la base sont préalablement segmentés et labellisés. Cette considération permet d’éviter à l’utilisateur plusieurs segmentations manuelles, mais elle limite le processus de création à une suite d’ajout ou d’échange de parties prédéterminées. Dans cette thèse, la modélisation se fait par échange de parties depuis un modèle de base, mais ces parties ne sont pas directement segmentées. Nous présentons un descripteur sémantique continue calculé sur l’ensemble du maillage 3D, qui nous permet de retrouver parmi les modèles de la base les parties de modèles correspondant à une sélection de l’utilisateur sur le modèle de référence : si l’utilisateur sélectionne le coude d’un modèle humanoïde, il se verra proposé tous les coudes des modèles de la base même si ce label n'est pas explicitement utilisé pour labellisé la base. Cette description sémantique continue et ce mécanisme de correspondance de patchs nous permettent d’obtenir l’ensemble de parties nécessaire à la création du nouveau modèle. Ces différentes parties sont alors assemblées par une méthode de recalage semi-rigide et un remaillage.

  • Titre traduit

    Semantic 3D model description : application to example-based modeling


  • Résumé

    Even though there are more and more applications using 3D models, creating 3D models themselves is a time-consuming process. Example-based modeling makes this process more efficient by enabling the user to use existing model and assemble them, in order to obtain a new model. To use these models, it is necessary to find them easily in a collection using partial mesh retrieval techniques. The geometry of each part must then be adapted, before assembly. State-of-the-art methods focus on segments assembly mechanisms: database models are previously segmented and labeled. This hypothesis prevents several manual segmentations, but it also limits the creative process as a series of additions and replacements of pre-determined parts. In this thesis, modeling is done as replacement of parts from a original model, but these parts are not already segmented. We present a new continuous semantic descriptor computed on the whole 3D mesh, to find among the database models the parts corresponding to a user’s selection on the reference model : if the user selects the elbow of a humanoid character, all the elbows of the database will be returned, even though the label is not explicitly used for labeling the database. Thanks to this continuous semantic description and this patch correspondance mechanism, we can get all the necessary parts to create a new model. These different parts are then assembled using a soft registration technique and remeshing.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.