Commerce Sud-Sud et "nouvelle" géographie du commerce international : le rôle des économies émergentes

par Laurent Didier

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-François Hoarau et de Pamina Koenig-Soubeyran.

Le président du jury était Vélayoudom Marimoutou.

Le jury était composé de Yves Croissant, Sandra Poncet.

Les rapporteurs étaient Thierry Mayer.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d'examiner cinq aspects de la relation entre le commerce Sud-Sud et la « nouvelle » géographie du commerce international en portant une attention toute particulière aux liens qui existent entre les BRICs (Brésil, Russie, Inde, Chine) et l'Afrique sub-Saharienne (ASS) puis entre la Chine et l'ASS. La première partie s'attache à démontrer certaines caractéristiques relatives à la mutation des relations commerciales Sud-Sud. Dans le premier chapitre, l'hétérogénéité au sein même des BRICs est confirmée à partir d'un certain nombre de facteurs explicatifs des flux commerciaux bilatéraux avec l'ASS. Dans le second chapitre, les flux commerciaux Sud-Sud semble jouer un rôle déterminant dans la diversification géographique du commerce intra-Africain en termes de nouveaux partenaires commerciaux. Dans le troisième chapitre, l'idée d'une réorientation du commerce des ex-colonies depuis l'indépendance vers la Chine au détriment des anciennes puissances coloniales a été validée empiriquement. Quant à la deuxième partie, elle s'intéresse aux liens entre la politique économique extérieure et le commerce Sud-Sud. Les résultats du quatrième chapitre soulignent l'impact significatif de la « politique de la Chine unique » sur les flux commerciaux chinois et taiwanais par le biais de la diplomatie économique. Les estimations du cinquième chapitre confirment l'hétérogénéité des effets moyens et dans le temps des accords régionaux africains sur les échanges commerciaux selon la nature des partenaires, la forme des accords commerciaux ainsi que leur chevauchement.

  • Titre traduit

    South-South trade and "new" geography of international trade : the role of emerging economies


  • Résumé

    This thesis emphasises five aspects of relations between South-South trade and « new » geography of international trade. We particularly pay attention to the links between BRICs (Brazil, Russia, India, China) and sub-Saharan Africa (SSA) but also between China and SSA. The first part attempts to demonstrate some characteristics concerning the mutation of South-South trade relations. In the Chapter 1, the heterogeneity of BRICs is confirmed from some factors of bilateral trade flows with SSA. In the Chapter 2, the South-South trade flows play a significant role in the geographic diversification of intra-African trade in terms of new trading partners. In the Chapter 3, the assumption of a trade reorientation of ex-colonies since independence with China at the expense of former colonial powers has been empirically validated. The second part studies the linkages between the foreign economic policy and South-South trade. The findings of the Chapter 4 highlight the significant impact of the « One China policy » on Chinese and Taiwanese trade flows through the economic diplomacy. The estimates of the Chapter 5 confirm the heterogeneous average effects but also over time of the African trade agreements on trade according to the nature of trading partners, the kinds of trade agreements and their overlapping.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?