Hétérogénéité des peuplements forestiers et production : interactions avec les traits fonctionnels des espèces

par Thomas Bourdier

Thèse de doctorat en Biodiversité-Ecologie-Environnement

Sous la direction de Benoît Courbaud.

Le président du jury était Thomas Curt.

Le jury était composé de Björn Reineking, Thomas Cordonnier, Georges Kunstler.

Les rapporteurs étaient Catherine Collet, Philippe Balandier.


  • Résumé

    La relation diversité-productivité est au cœur des enjeux actuels dans de nombreux écosystèmes. Dans l’étude de cette relation en peuplements forestiers, un aspect de la diversité a été longtemps négligé : l’hétérogénéité des tailles. Nous nous intéressons à l’effet de l’hétérogénéité des tailles sur la production en peuplements purs et mélangés et à ses interactions avec les traits fonctionnels des espèces. L’utilisation de données de l’inventaire forestier national nous a permis de démontrer un effet globalement négatif de l’hétérogénéité des tailles en peuplements purs de différentes espèces ainsi qu'en peuplements mélangés. Dans ce dernier cas, nous avons mis en évidence un effet positif sur la production de la richesse spécifique et un effet positif d’une diminution de la tolérance à l’ombre avec la taille des arbres c’est à dire lorsque les espèces les moins tolérantes dominent la canopée. Nous discutons les intérêts et limites de de ces résultats et leurs conséquences à plus ou moins long terme pour la stabilité et la résilience des peuplements forestiers.

  • Titre traduit

    Heterogeneity of forest stands and productivity : interactions with functional traits of species


  • Résumé

    Understanding the link between diversity ecosystem functioning has been a major topic of ecology for the last decades. When studying the relationship between diversity and productivity in tree populations and communities, size heterogeneity has often been disregarded. Our study focuses on the effect of size heterogeneity on the production of pure and mixed forest stands as wells its interactions with species’ functional traits. By using national forest inventory data, we were able to demonstrate a negative effect of size heterogeneity in both pure and mixed stands. In the latter case, we showed a positive effect of species richness as well as a positive effect of a decrease of shade tolerance with tree size, i.e. when the less tolerant species are dominant in the overstorey. We propose potential mechanisms to explain our results and discuss the consequences of such findings at larger time scale for the stability and resilience of forest stands.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.