La spéciation hybride : réflexions générales et exploration d'un cas d'étude chez des papillons alpins du genre Coenonympha

par Thibaut Capblancq

Thèse de doctorat en Biodiversité écologie environnement

Sous la direction de Laurence Després.

Le président du jury était Olivier François.

Le jury était composé de Laurence Després, Jesús Mavarez Castillo, Carole Smadja, Mathieu Joron, Oscar Puebla.

Les rapporteurs étaient Marianne Elias, Nicolas Bierne.


  • Résumé

    L’hybridation interspécifique est un phénomène très étudié ces dernières années et les conséquences qui lui sont attribuées dans l’évolution des espèces sont diverses. Une littérature de plus en plus fournie met notamment en évidence le rôle que peut avoir l’hybridation sur l’émergence de nouveaux taxons. Mon travail de thèse s’attache à comprendre comment des croisements entre espèces peuvent impacter le processus de spéciation d’une nouvelle lignée évolutive et stimuler ainsi la diversification des organismes vivants.Une revue des différents cas d’espèces hybrides animales proposés dans la littérature a permis, dans la première partie de cette thèse, d’identifier les patrons associés de façon redondante au processus de spéciation hybride. Nous observons par exemple que, si l’apport premier de l’hybridation à la spéciation reste toujours la recombinaison de caractéristiques parentales divergentes, cela peut se traduire de manière différente lors de l’émergence de la lignée hybride. Cette synthèse a aussi été l’occasion de discuter des difficultés méthodologiques qui limitent une réelle estimation de la prévalence de ce phénomène dans l’évolution des espèces.Dans la seconde partie de ma thèse j’explore le processus de spéciation hybride chez un complexe d’espèces proches de papillons du genre Coenonympha. Je montre que, parmi les quatre lignées identifiées dans le complexe, deux sont issues de l’hybridation. Leurs caractéristiques génétiques, écologiques et morphologiques permettent de comprendre, en partie, comment leur phénotype recombinant a favorisé leur établissement en tant qu’espèces à part entière et leur isolement vis-à-vis de leurs espèces parentales.L’histoire évolutive de ces papillons est discutée en détail dans la dernière partie de mon travail de thèse. Les résultats obtenus pour ce cas particulier y sont confrontés aux autres exemples de spéciation hybride ainsi qu’aux attendus théoriques associés à ce phénomène. Les spécificités de ce système d’étude viennent ainsi enrichir les connaissances actuelles sur le processus de spéciation hybride et sur les impacts évolutifs de l’hybridation.

  • Titre traduit

    Hybrid speciation : reflexions on the process and exploration of a case study in a complex of alpine butterflies.


  • Résumé

    Interspecific hybridization is more and more studied these last years and its consequences on species evolution are diverse. The literature especially points out its potential impact on new species emergence and the number of hybrid speciation cases is increasing. My work aims at understanding how interspecific crosses can initiate the rise of a new hybrid lineage and stimulate the diversification of living organisms.Reviewing the examples of animals hybrid species described in the literature allows me, in the first part of this work, to identify the main patterns associated with the process of hybrid speciation. I observe in particular that, if the recombination of parental characteristics is always the main driver of hybrid speciation, it leads to various patterns in hybrid species establishment. I also discuss methodological issues concerning the identification of hybrid species, which limit our capacity to estimate the prevalence of such process in species evolution dynamic.In the second part of this work I investigate the process of hybrid speciation in a complex of closely related butterfly species of the genus Coenonympha. I show that among the four lineages composing the complex, two originated through hybridization events. Their genetic, ecological and morphological characteristics allow us to better understand how their recombinant phenotype led to their emergence and their isolation from parental species.The evolutionary history of these butterflies is discussed in detail in the last part of this work. The results obtained in this particular case are compared with other examples of hybrid species and with theoretical expectations from literature. This example adds its specificities to the current knowledges about hybrid speciation and evolutionary impacts of hybridization.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.