Méthodes pour la vérification des protocoles cryptographiques dans le modèle calculatoire

par Mathilde Duclos

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Yassine Lakhnech et de Pierre Corbineau.

Le président du jury était Jean-Guillaume Dumas.

Le jury était composé de Bruno Blanchet, Steve Kremer, Jean-François Monin.

Les rapporteurs étaient Christine Paulin-Mohring, Véronique Cortier.


  • Résumé

    Les échanges des informations confidentielles ou critiques dans un environnement public, et donc potentiellement hostile, nécessitent l'emploi de techniques cryptographiques (protocoles et primitives). Malheureusement, l'expérience montre qu'une mauvaise conception, ou une expression peu claire des propriétés et hypothèses de sécurité attendues conduisent à des attaques, et qu'il faut parfois des années avant que celles-ci soient découvertes et corrigées. D'où l'adoption croissante de la sécurité prouvable, où on donne une définition rigoureuse des objectifs de sécurité et des démonstrations mathématiques que ceux-ci sont remplis. Par ailleurs, la complexité et la diversité des systèmes cryptographiques croît également. Il est donc largement admis qu'il n'est plus viable d'écrire ou vérifier manuellement des démonstrations cryptographiques (Bellare& Rogaway 2004, Shoup 2004, Halevi 2005) et qu'il faut développer des méthodes de vérification des systèmes cryptographiques assistées par ordinateur. L'objectif de cette thèse est d'effectuer des progrès significatifs dans cette direction. Plus précisement on s'interesse à la preuve formelle de protocoles cryptographiques. Vérifier des protocoles cryptographiques requiert le développement d'un cadre théorique qui doit permettre: - une modélisation précise des protocoles cryptographiques et des propriétés de sécurité qu'on veut prouver dans le modèle calculatoire. - mise en place de stratégies d'automatisation de preuves. - prise en compte des modèles plus réalistes pour l'adversaire (canaux cachés, ressources de calcul). A la fin de la thèse on a obtenu un cadre formel et un ensemble de méthodes logicielles capable d'aider à la vérification des protocoles cryptographiques.

  • Titre traduit

    Methods for cryptographic protocols verification in the computational model


  • Résumé

    Critical and private information are exchanged on public environment. To protect it from dishonest users, we use cryptographic tools. Unfortunately, bad conception, poorly written security properties and required security hypothesis lead to attacks, and it may take years before one discover the attack and fix the security schemes involved. In this context, provable security provides formal definitions for security objectives and implied mathematical proofs that these objectives are fullfilled. On another hand, complexity and variety of cryptographic systems are increasing, and proofs by hand are too complicated to write and to verify (Bellare& Rogaway 2004, Shoup 2004, Halevi 2005). Thus, we need computer-assisted verification methods for cryptographic systems. The aim of this thesis is to progress in this direction. More precisely we want significant progress over formal proofs on cryptographic protocols. To verify cryptographic protocols we need to develop a theoritical framework providing: - a precise modelisation for cryptographic protocols and security properties we want to prove in the computationnal model, - designing tactics to automate proofs, - taking into account realistic models for adversary (side-channels...). By the end of the thesis we have enhanced a theoretical framework and computing tools helping verifying cryptographic protocols.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.