Villes en transition énergétique : recomposition de l'action urbaine de l'énergie en Allemagne

par Julia Gamberini

Thèse de doctorat en Urbanisme - Mention aménagement

Sous la direction de Marcus Zepf.

Le président du jury était Nicolas Buclet.

Le jury était composé de Laurence Rocher, Antonio Da Cunha.

Les rapporteurs étaient Cyria Emelianoff, Michel Deshaies.


  • Résumé

    Le concept de transition énergétique s'est imposé au cours de ces vingt dernières années, commenouvel objet de la recherche urbaine. Le présent travail de recherche interroge ce concept dans lecontexte des villes allemandes. En effet, l'Allemagne présente un intérêt pour deux raisons. Elles'engage dans une transition énergétique ambitieuse pour à la fois sortir du nucléaire en 2022 etdevenir climatiquement neutre à l'horizon 2050. Pour cela, elle doit compter sur les villes qui sontses principales alliées et des instruments de territorialisation de la transition énergétique. Or, depuisles années 1990, les villes connaissent des changements structurels majeurs qui les plongent, surtoutdans les nouveaux Länder, dans une dynamique de rétrécissement urbain. Les tendancesantagonistes de croissance et rétrécissement, fortement marquées en Allemagne, posent la questiondes capacités des villes à répondre aux enjeux globaux et aux injonctions de l'État, et à inclure cesdéfis globaux à leur propre stratégie de développement. À cet effet, les villes tendent à adopter desméthodes et instruments de que l'on peut regrouper sous la dénomination de managementstratégique urbain de la transition énergétique, encouragé et relayé par des niveaux supérieurs.Ce travail propose d'interroger ce management transition énergétique dans deux contextes urbainscontrastés que sont Heidelberg, une ville croissante et Dessau-Roßlau, une ville rétrécissante, deuxvilles qui se sont engagées dès les années 1990 dans la protection du climat.

  • Titre traduit

    Cities in energy transition : reconfiguration of urban energy in Germany


  • Résumé

    The concept of energy transition has become a very popular urban research subject in recent years.This work investigates this concept in the context of German cities. Germany proves to be highlyrelevant for two main reasons: the country’s engagement in an ambitious energy transition with itsnuclear phaseout (2022) and its ambition to become an (almost) climate neutral country by 2050.Germany has to count on its cities to drive the energy transition since these are the main sources ofenergy consumption and emissions.However, since the 1990's, German cities, especially those in the new regions, have experiencedthe phenomenon of shrinkage. The striking contradictions of growth and shrinkage test thecapacities of cities to respond to global challenges and states' injunctions. In order to take action,cities often adopt methods and instruments (climate plans, participation, projects, cooperation)following on from what we can call urban strategic management for energy transition. This researchanalyses this management form in two contrasted urban contexts, Heidelberg and Dessau-Roßlau,that have been engaged in climate protection schemes since the 1990's.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.