Semer les graines de la paix : les Organisations Internationales et l’éducation à la paix au Kenya.

par Lidwine Clerc

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Franck Petiteville.

Le président du jury était Wolf-Dieter Eberwein.

Le jury était composé de Claire Médard, Hervé Maupeu.

Les rapporteurs étaient Christian Thibon, Daniel Compagnon.


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse au programme et aux activités d'éducation à la paix menées par le gouvernement Kenyan analysés grâce à un cas d'étude qualitatif et une ethnographie "multi-site". Les violences postélectorales de 2007-2008 ont été le point de départ de considérable programme et activités œuvrant à la construction de la paix. Notre analyse débute à l'indépendance, en 1963; en effet, ce fut un point charnière de l'histoire nationale car le Kenya a été rendu aux Kenyans mais aussi car la violence structurelle du pays, ses injustices sociales, se renforcèrent dans les mains même des Africains. Nous revoyons l'histoire de la politique étatique pour saisir les notions de groupe ethnique, de communauté ethnique, de politique ethnique en plus des répartitions inégales des terres et des frontières intérieures. En conséquence, les principales causes de conflit ethniques sont revues aussi. En dehors de la violence physique, le Kenya est sérieusement défié au cœur de sa sécurité nationale; par l'urbanisation rapide et la croissance incessante des bidonvilles avec de forts taux de chômage chez les jeunes; et par de nombreux problèmes liés aux 500,000 réfugiés habitant sur son sol. Nous revoyons aussi brièvement comment la corruption est omniprésente et sous-jacente à tous les problèmes mentionnés ci-dessus. Le Kenya a fait la paix avec l'aide d'une médiation internationale et de l'implémentation inhérente des quatre agendas adressant les causes urgentes et celles de long terme du conflit Kenyan. Cette thèse explore pourquoi, et surtout, comment l'éducation à la paix s'est développée au niveau national; et si elle a eu un impact sur la violence structurelle. Notre inspection commence à la naissance du programme d'éducation à la paix au Ministère de l'Education, de la Science et de la Technologie, avec le HCR; et ensuite avec l'UNICEF. Après, la campagne nationale d'éducation à la paix a été construite en vue des élections générales, notablement paisibles, de 2013 et aussi grâce à d’autres activités. Le Kenya devint le leader continental de l'ADEA: ICQN-EP, en apprenant et partageant ses expériences avec d'autre pays africains. Une politique nationale d'éducation à la paix a été promulguée en 2014 avec l'UNICEF et l'UNESCO; l'éducation à la paix appartient désormais au patrimoine national kenyan.

  • Titre traduit

    Sowing the Seeds of Peace : International Organizations and Peace Education in Kenya.


  • Résumé

    This thesis investigates Kenya's governmental journey into peace education through a qualitative case study and multi-sited ethnography. The relentless post-election violence of 2007-2008 signed the beginning of extensive peace building activities. Our analysis starts right at independence, in 1963; a corner stone in the national history since it rendered Kenya to Kenyans but also because the country's structural violence, social injustices, started building up in the hands of Africans. We reviewed the history of national politics to understand notions of ethnic group, ethnic community, ethnic politics in addition to unequal land allocations and internal borders. Accordingly main reasons of ethnic conflicts were assessed as well. Besides behavioural violence, Kenya is greatly challenged in terms of internal security; by rapid urbanization and ever growing slum areas with high rates of unemployed youth and by facing daily tough issues with over 500,000 refugees on its soil. We also reviewed briefly the ubiquitous corruption as an underlying matter of the issues above mentioned. Kenya made peace with an international mediation and the implementation of four agendas attending to proximate and long term issues. This thesis explored why, and most importantly, how peace education rallied round to the national peace building cause; further wondering if peace education had an impact on structural violence. Our review started at the beginning of the peace education programme in the MoEST headquarters with UNHCR and later with UNICEF. Afterwards, a national peace education campaign was built in sight of the notably peaceful 2013-general election, alongside with other activities. Kenya became the continental lead country of the ADEA: ICQN-PE, learning and sharing experiences with fellow African countries. A governmental policy on peace education was launched in 2014 with UNICEF and UNESCO; peace education now belongs to the patrimony of Kenya.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.