Le compagnonnage en tant qu'institution de formation professionnelle : études de son histoire, de ses curriculums et de ses phénomènes de transmission

par Céline Meurger

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Erica De Vries.

Le président du jury était Gilles Moreau.

Le jury était composé de Patricia Marzin.

Les rapporteurs étaient Laurent Veillard, Marie-Pierre Chopin.


  • Résumé

    Notre objet d’étude est le compagnonnage. C’est une institution séculaire de formation professionnelle, inscrite en 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Notre projet aborde la formation professionnelle initiale prise en charge par des formateurs compagnons. Trois niveaux sont articulés dans notre étude : l’histoire, les curriculums et les phénomènes de transmission.Un premier niveau qualifié de « macro-analyse historique » renvoie à une analyse historique et questionne les territoires des compagnons (toutes sociétés confondues) dans l’histoire de l’enseignement technique et professionnel. Nous utilisons une méthodologie de revue de littérature croisée pour considérer l’histoire des compagnonnages en fonction de celle de l’enseignement technique et professionnel. Nous caractérisons trois périodes marquées par des changements d’organisations territoriales pour les compagnons au sein de ce type d’enseignement.Un deuxième niveau nommé « méso-analyse curriculaire » se situe dans une perspective curriculaire et cherche à comprendre quelles sont les parts des curriculums prescrits et produits au sein d’une formation charpente en centre de formation (C.F.A.) compagnonnique rattaché à la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment (F.C.M.B.). Nous choisissons les assemblages comme notion pour l’étude. Nous effectuons un repérage de cette notion au sein de curriculums prescrits qui prennent la forme de référentiels en charpente. Nous proposons ensuite une formalisation taxonomique basée sur la description des assemblages donnée par l’Encyclopédie des Métiers (1977). Nous effectuons enfin une mise à plat de la totalité de cette séquence de formation et proposons une visualisation de curriculums produits. En résultat, nous proposons le terme « curriculum public » pour rendre compte des curriculums qui sont accessibles aux observateurs extérieurs (« publics ») par rapport à ceux qui sont « cachés par occultation » (Forquin, 2008, p. 14). Nous montrons en outre que ce terrain permet de parler de curriculums produits au pluriel. En effet, la grande place laissée au travail en autonomie permet l’individualisation des rythmes de travail des apprentis.Un troisième niveau qualifié de « micro-analyse des interactions » cherche à quantifier et qualifier les phénomènes de transmission à l’œuvre dans ce même C.F.A. ; et les valeurs que véhicule cette transmission. Nous employons les catégories construites par Vadcard (2013) – type de phrase, type de contenu, sens de l’interaction – et ajoutons celle de la durée des phénomènes, pour caractériser les phénomènes de transmission qui se déroulent dans la salle de dessin et l’atelier entre un formateur et ses apprentis. Trois phénomènes principaux se dégagent en résultat : la dialectique des questions et réponses, l’observation et la rétroaction médiée et enfin l’interaction à l’initiative du formateur. Enfin grâce à notre connaissance du terrain à partir des trois niveaux d’analyse, nous identifions certaines valeurs véhiculées par les formateurs. Nous proposons une illustration de certaines de ces valeurs professionnelles transmises par le formateur compagnon dans les interactions.Le compagnonnage est étudié en tant qu’institution de formation professionnelle au niveau du lien entre ses territoires et ses structures (niveau de la macro-analyse historique) ainsi qu’à celui des curriculums de formation prescrits et produits (niveau de la méso-analyse curriculaire) pour aboutir à celui des phénomènes de transmission mis en œuvre et des valeurs repérables dans certains extraits (niveau de la micro-analyse des interactions). En combinant différents niveaux d’analyse, nous contribuons à la compréhension de la nature et du fonctionnement des processus d’enseignement et d’apprentissage qui sont à l’œuvre sur ce terrain. Ces trois niveaux d’analyse se complètent pour approcher la complexité du terrain compagnonnique.

  • Titre traduit

    Compagnonnage as vocational training institution : Studies of history, curriculums and transmission's phenomena


  • Résumé

    Our object of study is Compagnonnage (French for Journeymen). It is a secular institution of vocational training inscribed on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity of UNESCO. Our project addresses initial vocational training as accomplished by trainer Compagnons. Three levels are articulated in our study: history, curriculums and transmission phenomena.The first level, named "historical macro-analysis", involves a historical analysis and questions the territories of the Compagnons (all societies taken together) in the history of technical and vocational education. We use a cross-literature review methodology to consider the history of Compagnonnages with respect to technical and vocational education. We characterize three periods marked by changes of territorial organizations for Compagnons in this type of education.A second level, called "curricular meso-analysis", adopts a curricular perspective and seeks to understand the parts of curriculums, both prescribed and produced, within a French compagnons’ training center for carpenters (named CFA, “Centre de Formation d’Apprentis”) associated to the FCMB, the “Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment” (Federation of Journeymen in the Building Trade). We select assemblies as a concept and track it within prescribed curriculums which take the form of a referential in carpentry. We then propose a taxonomic formalization based on the description of assemblies in the Encyclopedia of Crafts (1977). Finally, we conduct a complete review of a whole training sequence and construct a visualization of produced curriculums. As a result, we propose the term "public curriculum" to reflect the fact that some curriculums are accessible to outsiders ("public") compared to those "hidden by occultation" (Forquin, 2008, p. 14, our translation). We further show that this field allows us to talk about produced curriculums in plural. Indeed, the large place conferred to autonomous activity enables individualization of the apprentices’ work rhythms.A third level, called "interaction micro-analysis", seeks to quantify and to qualify transmission phenomena in the same training center; and the values this transmission vehicles. We use the duration of phenomena in addition to the categories constructed by Vadcard (2013) – sentence type, content type, direction of interaction – to characterize transmission phenomena taking place in the drawing room and workshop between a trainer and his apprentices. Three main phenomena emerge as a result of quantification: dialectic of question and answer, observation and mediated feedback, and finally trainer-initiated interaction. Finally, due to our study of the field at all three levels, we were able to identify certain values promoted by the trainers. We offer an illustration of some of these professional values conveyed by the Compagnon trainer in the interaction with the apprentices.We studied Compagnonnage as a training institution through articulating its territories and its structures (level of historical macro-analysis) as well as through identification of prescribed and produced training curriculums (level of curricular meso-analysis) to result in the description of actually occurring transmission phenomena and of the values conveyed (level of interaction micro-analysis). By combining different levels of analysis, we contribute to the study of the nature and functioning of teaching and learning processes in this field. These three levels are complementary in reaching understanding of the complexity of Compagnonnage.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.