Concertation et changements : le cas du recyclage desdéchets organiques à la Réunion

par Jérôme Queste

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Thomas Reverdy.

Le président du jury était Pascale Trompette.

Le jury était composé de William's Daré, Dominique Vinck.

Les rapporteurs étaient Rémi Barbier, Pascale Maïzi.


  • Résumé

    Les interactions entre activités humaines et environnement constituent des enjeux d'action publique. Il s'agit de concilier des intérêts individuels et un environnement institué en intérêt général, en prenant en considération les multiples usages des objets naturels et les préoccupations d'acteurs hétérogènes. Le traitement de ces enjeux a constitué un laboratoire d'expérimentation de nouvelles modalités de gouvernance, fondés notamment sur une plus grande participation des parties prenantes des problèmes environnementaux et sur une relation renouvelée entre sciences et sociétés. En dépit d'études de cas probantes et d'un engouement suspect, ces modalités fondées sur des processus de concertation restent controversées. Leur efficience est débattue et leur articulation avec d'autres instruments d'action publique continue de poser problème.Le projet Girovar visait à promouvoir le recyclage des déchets organiques à la Réunion. Il nous a fourni une opportunité de contribuer à une meilleure compréhension des dynamiques par lesquelles un processus de concertation est susceptible de contribuer à l'évolution des activités humaines posant un problème environnemental. Un suivi ethnographique du processus de concertation, puis, des situations d'échange des matières organiques en circulation, nous a permis de tester deux hypothèses de contribution au changement, l'une fondée sur l'apprentissage, l'autre sur le changement institutionnel.Le recyclage des déchets organiques représente un cas atypique d'interaction entre activités humaines et environnement. Son analyse nous a conduits à déplacer notre analyse des situations d'utilisation vers les transactions au cours desquelles ces objets sont mis en circulation, analyse pour laquelle nous avons mobilisé des outils de sociologie économique.Cette analyse a montré que le processus de concertation influence des dynamiques existantes via une diffusion d'informations, des apprentissages variés mais limités aux participants à la concertation et l'émergence d'un projet cohérent qui peut contribuer à légitimer des changements institutionnels et induire une coordination des acteurs économiques via une anticipation partagée. Ces résultats militent pour le maintien d'une certaine distance entre arènes de concertation et espaces de décision et de production institutionnelle. L'identité des participants au processus de concertation se révèle déterminant et devrait faire l'objet d'une attention particulière.

  • Titre traduit

    Dialogue and Change : contribution of plausible solutions co-design to the evolution of organic waste transactions in La Réunion


  • Résumé

    Improving the interactions between economic activities and the environment is a contemporary challenge and has been a major research topic for the last decades. Current trends recommend to implement dialogue processes to contribute to adaptive governance systems, ensuring both sustainable use of natural resources and protection of ecosystems. Despite growing empirical case studies, political ideologies and emerging analytical framework, the relationships between dialogue processes and effective observed changes in the human-nature interactions still remain unclear.This research explored the mechanisms through which a dialogue process may contribute to effectives changes in the way human-nature interactions were organized. To address this question, we did apprehend human-nature interactions as economic activities and focused on the organization of the markets involving natural resources. Two hypothesis of contribution of dialogue processes to market organization change based on literature were set: The improvement of organizations and individuals actors skills, knowledge and information through collective learning and the evolution of market organization through institutional change.Our research was conducted using the Girovar project as a case-study. In la Réunion, this project implemented a dialogue process to explore collectively large-scale recycling scenarios to solve a growing environmental issue of organic waste treatment. Parallel ethnographic studies were conducted to analysis both the dialogue process and evolutions of effective economic transactions involving two types of organic wastes: poultry litter and green-waste compost.Our main results are that dialogue processes provide resources to operational actors but do not trigger change. These resources include knowledge exchange and technical learning but exclusively to dialogue participants. At a broader scale, assessing the credibility, saliency and legitimacy of the recycling solution provides a “rational myth” that contributes to institutional change at both institutional and operational level. These mechanisms, whose genericity should be further assessed, qualify dialogue processes as a relevant component of a broader adaptive governance system.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.