Mouvement coopératif paysan et SYAL au Nicaragua : leviers d'écodéveloppement ?

par Renaud Metereau

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Catherine Figuière.

Soutenue le 21-10-2016

à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences économiques (Grenoble) , en partenariat avec Centre de recherche en économie de Grenoble (laboratoire) .

Le président du jury était Denis Requier-Desjardins.

Le jury était composé de Jean-Christophe Dissart, Emmanuelle George-Marcelpoil.

Les rapporteurs étaient Laurence Roudart, Bruno Boidin.


  • Résumé

    L’organisation du système agroalimentaire du Nicaragua est fortement influencée par le Mouvement Coopératif Paysans (MCP) hérité de la révolution sandiniste. Dans un contexte de réaffirmation du rôle des agricultures familiales et paysannes dans les trajectoires de développement, cette thèse en économie politique propose une réflexion prospective sur des leviers potentiels d’accompagnement de stratégies d’écodéveloppement. Fruit d’une recherche qualitative de terrain, l’analyse des entretiens menés auprès de paysans et paysannes dans trois zones rurales du Nicaragua permet de dresser un panorama motivationnel de l’organisation en coopérative. Cette recherche aboutit en premier lieu à l’identification et à la qualification de dynamiques de type « SYAL-Coopérative » (Système Agroalimentaire Localisé de base Coopérative). Rapprochant agroécologie et écologie industrielle radicale, elle permet en second lieu de questionner le rôle de l’idéal-type de l’écosystème dans la structuration des systèmes agroalimentaires ainsi que dans la définition des trajectoires d’écodéveloppement.

  • Titre traduit

    Nicaraguan peasant cooperative movement and LAFS : a lever for ecodevelopment ?


  • Résumé

    The Nicaraguan agrifood system organization is strongly influenced by the Peasant Cooperative Movement (MCP) inherited from the Sandinist Revolution. In a context in which the role of family farming and peasant agriculture in development trajectories tend to be reaffirmed, this thesis in political economics offers a prospective reflexion on potential levers to support Ecodevelopment strategies. As the fruit of a qualitative field research, the analysis of the interviews carried out with peasants in three rural areas of Nicaragua enables us to draw a motivational panorama of cooperative organization. This research results firstly in the identification and qualification of Cooperative-LAFS (Cooperative based Localized Agri-Food Systems) dynamics. Secondly, it enables, while bringing together agroecology and radical industrial ecology, to question the part of the ideal-type ecosystem in structuring agrifood systems, as well as in defining and accompanying Ecodevelopment trajectories.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.