Les Chinois catholiques de Paris et de Milan : étude ethnographique comparative de deux communautés de fidèles

par Eva Salerno

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Vincent Goossaert et de Glauco Sanga.

Soutenue le 09-12-2016

à Paris, EPHE en cotutelle avec l'Università Ca' Foscari (Venise, Italie) , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Philippe Portier.

Le jury était composé de Vincent Goossaert, Glauco Sanga, Philippe Portier, Lionel Obadia, Ester Bianchi.

Les rapporteurs étaient Lionel Obadia, Ester Bianchi.


  • Résumé

    A Paris comme à Milan, l’implantation des communautés catholiques d’origine chinoise, qui se sont développées tout au long du XXe siècle, a suivi le rythme des fluctuations de l’histoire migratoire du continent asiatique. Prenant la mesure de l’enjeu de l’accueil de ces nouveaux fidèles, les autorités ecclésiastiques françaises et italiennes ont mis en place un certain nombre de structures et de dispositifs particuliers. A travers une étude ethnographique comparative, cette thèse propose d’analyser la façon dont les institutions ecclésiastiques de chaque pays accompagnent la structuration de ces groupes de fidèles chinois. Au cours de ce travail de recherche, nous nous sommes intéressés notamment aux différents parcours de vie de ces croyants, ainsi qu’aux motivations à la base de leur foi catholique. Plus particulièrement, nous avons analysé la façon dont ces éléments influençaient leur pratique quotidienne du catholicisme. Nous avons également étudié le rôle que ces communautés catholiques jouent en termes de maintien du lien de ces migrants chinois avec leur pays d’origine et leur culture.

  • Titre traduit

    Chinese Catholic Communities in Paris and Milan : a comparative ethnographic study


  • Résumé

    Chinese Catholic communities living in Paris and Milan developed throughout 20th century following Asian migration flows. Being aware of the challenge of welcoming these new believers, French and Italian church authorities implemented specific structures for Catholic migrants. Through a comparative ethnographic study, this thesis offers to analyze how ecclesiastical institutions in Italy and France follow the structuring of Chinese faithful groups. During this research, we focused on churchgoers’ life stories and motivations behind their Catholic faith. More specifically, we analyzed how all these elements influenced their daily practice of Catholicism. We also studied the role that these Catholic communities play in terms of keeping connections between Chinese migrants and their culture.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.