Juan Caramuel y Lobkowitz (1606-1682) lettore di Descartes : studio delle opere a stampa e dei testi manoscritti

par Emanuela Orlando

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Robert Armogathe et de Igor Agostini.

Le président du jury était Sylvio Hermann de Franceschi.

Le jury était composé de Jean-Robert Armogathe, Igor Agostini, Sylvio Hermann de Franceschi, Stefano Di Bella.

Les rapporteurs étaient Stefano Di Bella, Vincent Carraud.

  • Titre traduit

    Juan Caramuel y Lobkowitz (1606-1682) lecteur de Descartes : étude des oeuvres éditées et des textes manuscrits


  • Résumé

    Ma thèse a pour objet la réflexion menée par Juan Caramuel y Lobkowitz, dans ses œuvres imprimées et manuscrites, sur la philosophie de René Descartes. Notre objectif consiste à reconstruire la critique, l’interprétation et l’utilisation de la philosophie de Descartes par Caramuel à travers une étude complète, à ce jour jamais réalisée, de tous les manuscrits cartésiens de Caramuel. Cette reconstruction sera complétée par une brève recherche effectuée sur les œuvres imprimées successives aux Animadversiones. Les Animadversiones constituent une série d’objections contre les Meditationes de prima philosophia à travers lesquelles Caramuel se propose de démontrer l’échec de l’entreprise cartésienne. L’étude des Animadversiones (ch. II) a exigé d’aborder plus profondément la conception de Caramuel relative à l’existence et à la nature des entia rationis (avec lesquelles il identifie les idées matériellement fausses de la Meditatio III) dans l’ouvrage métaphysique le plus important de Caramuel, la Rationalis et Realis philosophia (ch. I) et d’analyser les lettres manuscrites sur les Animadversiones et Meditationes, dont l’étude jette une lumière plus vive sur le projet sous-jacent aux Animadversiones, leur rédaction et leur circulation manuscrite, tout en approfondissant l’analyse de certaines critiques ébauchées dans les Animadversiones. Enfin, l’analyse des autres manuscrits cartésiens de Vigevano, dans lesquels la discussion concernant la métaphysique cartésienne se développe ultérieurement et où apparaît un nouveau contexte de discussion et de remise en question des thèses cartésiennes par rapport à la physique, permet de compléter le cadre (Ch. IV).

  • Titre traduit

    Juan Caramuel y Lobkowitz (1606-1682) Reader of Descartes : a Study of Printed Works and Manuscripts


  • Résumé

    My dissertation focuses on Juan Caramuel y Lobkowitz’s reflection on René Descartes’ Philosophy as it is developed in his printed and handwritten works. My aim is to reconstruct Caramuel’s criticism, interpretation and use of Descartes’ Philosophy through a comprehensive study of all of Caramuel’s Cartesian manuscripts, including the famous Animadversiones in Meditationes Cartesianas (1644). My reconstruction is introduced by a study of Caramuel’s main metaphysical work, Rationalis et Realis Philosophia (1642), and is complemented by a brief research conducted on his printed works published after the composition of the Animadversiones. The Animadversiones is a group of objections written against the Meditationes de prima philosophia in which Caramuel aims to demonstrate the failure of Descartes’ metaphysical project. The study of the Animadversiones (ch. II) has required, on the one hand, a preliminary enquiry on Caramuel’s metaphysical doctrine on the existence and the nature of the entia rationis, that he will later identify with the materially false ideas of Meditatio III (ch. I), and on the other hand, a detailed examination of his handwritten letters on the Animadversiones and the Meditationes. This examination is helpful in order to clarify the underlying project of the Animadversiones, as concerns both their composition and their private circulation, as well as to enlight the criticism addressed against Descartes in the Animadversiones. Finally, ch. IV completes my study by analyzing the other Cartesian manuscripts in Vigevano, that develop Caramuel’s discussion on Descartes’s Metaphysics and, at the same time, open a new discussion on Descartes’ Physics.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.