Les lions qui ne parlent pas : cycle initiatique et territoire en pays Kabyè (Togo)

par Marie Daugey

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Danouta Liberski-Bagnoud.

Soutenue le 29-01-2016

à Paris, EPHE , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Centre d'études des mondes africains (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Chez les Kabyè du Togo, le cycle de l'initiation masculine occupe une place centrale dans la construction du rapport au territoire. Échelonnée sur dix années et composée de quatre grades, l'initiation est la voie d'accès au statut d'homme adulte. Les rites d'entrée dans les différents grades procèdent conjointement à l'inscription de tous dans le territoire villageois, et à l'identification progressive des jeunes hommes à des créatures de brousse. Le dispositif rituel construit des jeunes gens aptes à pénétrer en brousse ― chaque grade le faisant selon ses propres modalités ― pour pouvoir finalement faire face aux menaces qu'elle recèle. L'articulation de l'initiation au cycle annuel des rites agraires et cynégétiques, et au cycle quinquennal des rites de régénération du territoire est étudiée. Elle permet de mettre en évidence que le lien des initiants à la brousse est réinvesti par le système rituel, de telle sorte que les initiants sont d'importants intervenants dans les rites permettant le maintien des conditions d'existence au village. Leurs actes complètent ceux des responsables du culte aux divinités du territoire : des grands prêtres aux accents de rois sacrés. La façon dont les initiants prennent part aux rites liés à la pluie, au vent et à la terre, et les interdits auxquels ils sont soumis, appuient l'hypothèse qu'ils partagent avec les grands prêtres un pouvoir immédiat sur les éléments naturels. L'initiation masculine peut être comprise comme une initiation à la royauté sacrée qui, pour la majorité des jeunes hommes, n'ira pas jusqu'à son terme. Dans la phase ultime de l'initiation, certains pourront être intronisés grands prêtres.

  • Titre traduit

    The lions that do not speak : initiation cycle and territory in the Kabye country (Togo)


  • Résumé

    Among the Kabye of Togo, the male initiation cycle is central to building the relationship to the territory. Completed over a period of ten years and divided into four grades, the initiation cycle is the route to the adult male status. The rites of access to the different grades jointly proceed to the inclusion of all in the village territory, and to the progressive identification of young men to bush creatures. The ritual system makes sure young people are able to penetrate the bush — each grade according to its own terms — and cope with the threats it holds. The link between the initiation and the annual cycle of the agricultural and hunting rites, as well as the quinquennial cycle of regeneration of the territory, is studied hereafter. This highlights that the link between the initiates and the bush is reinvested by the ritual system, in such a way that the initiates are important contributors to the rites, allowing the conditions of existence in the village to be maintained. Their actions complete those of the people in charge of worshipping the territory divinities: great priests resembling sacred kings. The way the initiates take part in rituals linked to rain, wind and earth, in addition to the taboos they face, support the hypothesis that they share with the great priests an immediate power on natural elements. The male initiation cycle can be understood as an initiation to sacred kingship which, for the majority of young men, will not be fully completed. In the ultimate phase of the initiation cycle, some will be enthroned as great priests.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.