Mythopoeïa, ou l’art de forger les « mythes » dans l’« aire culturelle » syro-mésopotamienne, méditerranéenne et indo-européenne

par Jérôme Pace

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Maria Grazia Masetti-Rouault et de Jean-Pierre Levet.


  • Résumé

    Analysant les « "mythes" de "royauté" », de combat », de jugement », d’"organisation" du "cosmos" » et/ou "fondation" du "royaume" » – nous entendons ces textes « littéraires » à thème « mythologique », centrés sur les activités de divinités appartenant à la typologie du « dieu de l’Orage » dans la perspective « historiographique » de « création » du « cosmos » –, dans l’« aire culturelle » syro-mésopotamienne, indo-européenne et méditerranéenne antique, le présent travail interroge l’existence possible d’une « aire culturelle » « mythologique » – « mythopoïétique » –, indo-méditerranéenne. La proximité reconnue, tant sur les plans « structurel », que « narratif », de ce type particulier de « mythes » pose en effet, que l’on considère, sur un plan « folklorique » et « généalogique », leur possible identité « génétique » – qu’elle soit « préhistorique » ou « horizontale » –, ou, sur un plan « mythopoïétique » et « analogique », leur intégration à une même perspective interprétative, la question de leur comparaison. Quand chacun véhicule un « modèle »/« système » « idéologique » spécifique, en ce qu’il apparaît, dans le cadre donné des « "mythes" de "royauté" », l’expression paradigmatique d’un système « symbolique » particulier, leurs différences précisément non seulement interrogent leur identité « épistémologique », mais invitent également à une contextualisation précise.

  • Titre traduit

    Mythopoeia or the art of forging « myths » in the syro-mesopotamian, mediterranean and indo-european « cultural area »


  • Résumé

    Analysing « "myths" of "kingship" », conflict », judgement », cosmos "organisation" » and/or "kingdom" "foundation" » – meaning these « literary » texts with « mythological » themes, focused on the activities of deities belonging to the « Storm-god’s » typology in view of historiographical « "cosmos" "creation" » –, in the syro-mesopotamian, indo-european and ancient mediterranean cultural area, the present work questions the possible existence of a « mythological » – « mythopoieic » –, indo-mediterranean « cultural area ». The recognised proximity, both « structurally » and « narratively », of those particular types of « myths » raises, considering, on a « folkloric » and « genealogical » level, their potential « genetic » identity – whether it is « prehistoric » or « horizontal » –, or, on a « mythopoieic » and « analogical » level, their integration in a common interpretative perspective, the issue of their comparison. When each conveys a specific and « ideological » « model »/« system », as it appears, within the « "myths" of "kingship" », the paradigmatic expression of a particular « symbolic » system, their differences not only ask about their « epistemological » identity, but also beckon a precise contextualisation as well.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.