The Koban necropolis and the Late Bronze -Early Iron Age Caucasus : Ernest Chantre’s Koban collections from the French National Archaeological (Saint-Germain-en-Laye) and Confluences (Lyon) Museums

par Giorgi Bedianashvili

Thèse de doctorat en Archéologie des périodes historiques

Sous la direction de Stéphane Verger et de Nino Sulava.

Le président du jury était Henri-Paul Francfort.

Le jury était composé de Stéphane Verger, Nino Sulava, Henri-Paul Francfort, Bertille Lyonnet, Nino Lordkipanidze, Christine Lorre.

Les rapporteurs étaient Henri-Paul Francfort, Antonio G. Sagona.

  • Titre traduit

    La nécropole de Koban et le Caucase au tournant de l’âge du Bronze récent et du Premier âge du Fer : les collections d’Ernest Chantre conservées au musée d’Archéologie national (Saint-Germain-en-Laye) et au musée des Confluences (Lyon)


  • Résumé

    Cette recherche doctorale repose sur l’analyse des collections archéologiques de la nécropole de Koban, découvertes par Ernest Chantre, actuellement conservées au musée d'archéologie nationale de Saint-Germain en Laye et au musée des Confluences à Lyon. La nécropole de Koban située dans le Nord Caucase fût découverte par Ernest Chantre en 1881. Le site de Koban a donné son nom à l’une des cultures du Bronze récent et du premier âge du Fer du Nord Caucase. Cette thèse porte sur l’ensemble des objets mis au jour à Koban, publiés et non publiés. Par une analyse systématique innovante, cette recherche a permis d’élaborer une classification typologique. Ces données ont été comparées avec du matériel provenant d’autres régions du Caucase. Cetteanalyse des objets a notamment permis de comprendre l’environnement culturel de la nécropole de Koban soulignant ainsi des influences d’autres régions du Caucase – Colchis and Shida Kartli. L’une des composantes majeures de cette recherche est la reconstruction des assemblages funéraires de Koban, qui montrent des aspects inconnus à ce jour. De nouvelles datations radiocarbones réalisées sur la tombe 9 nous ont également permis de réexaminer de façon extensive la chronologie de la nécropole de Koban


  • Résumé

    This work examines Ernest Chantre’s archaeological collections from the Koban necropolis, stored at the National Archaeological Museum of France, at Saint-Germain-en-Laye and the Confluences Museum in Lyon. The Koban necropolis, which was excavated by Chantre in 1881, is located in the North Caucasus. It has given its name to one of the Late Bronze and Early Iron Age cultures of the Caucasus.This dissertation brings to light Koban objects, both published and unpublished, and organizes themin a systematic fashion. Typological classification of each group of objects is examined andpresented. These data are then compared with materials from other parts of the Caucasus. The focus of the research determines the cultural environment of the Koban necropolis in the Caucasus region, as objects from this site reflect certain characteristic features of different regions of the Caucasus such as Colchis and Shida Kartli.One of the main components of this dissertation is the reconstruction of Koban funeral assemblages.These are presented differently here than has previously been done. Along with presenting the assemblages, radiocarbon data is also presented from grave no. 9, which enables us to re-examine, to an extent, the chronology of Koban necropolis.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.