Giving, taking, and sharing : reproducing economic moralities and social hierarchies in transnational Senegal

par Chelsie Yount-André

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Claude Fischler et de Caroline Bledsoe.

Soutenue en 2016

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Evanston, Northwestern University .

  • Titre traduit

    Donner, prendre et partager : reproduire les morales économiques et les hiérarchies sociales parmi les Sénégalais transnationaux


  • Résumé

    Cette thèse cherche à analyser la façon dont les inégalités globales qui s’intensifient, refaçonnent les manières qu'ont les familles de négocier “les morales économiques”, les attentes normatives par rapport aux responsabilités et aux droits matériels. Elle se focalise sur les familles des migrants de la classe moyenne : les citadins sénégalais francophones et instruits dont les diplômes ne protègent plus de la stigmatisation à Paris mais qui, parmi les Africains, sont toujours vus comme des personnes de haut-statut et des mécènes potentiels. J’examine ici les méthodes employées par les familles transnationales pour gérer les priorités morales diverses, dans leurs luttes pour maintenir leurs statuts dans plusieurs communautés. À partir de dix-huit mois de donnés linguistiques et ethnographiques collectées dans les foyers sénégalais à Paris et à Dakar, j'ai fait une analyse des façons dont la parole, à propos de l’échange, sert à catégoriser les personnes et leurs droits aux ressources dans les réseaux de parenté, ainsi que dans les systèmes d’allocations nationales. Je théorise les manières qu'ont les personnes de répondre aux morales économiques multiples, et parfois contradictoires, dans leurs vies quotidiennes, en analysant les valeurs présentes dans les déclarations explicites des valeurs, ainsi que celles qui sont communiquées de manière tacite dans les discussions qui évaluent et expliquent les actes de donner, prendre et partager. Je montre que les efforts pour gérer les ressources d'une manière morale sont aussi des processus d’exclusion à travers la distinction sociale et la solidarité sélective, qui reproduisent les hiérarchies au niveau transnational.


  • Résumé

    This dissertation asks how deepening global inequalities reshape the ways families nagotiate "economic moralities", normative expectations of material obligation and entitlement. It focuses on the families of middle class migrants: French-educated Senegalese urbanites whose diplomas no longer protect them from discrimination in Paris but who, among Africans, are still construed as high-status, potential patrons. I examine the ways transnatioal families manage diverse moral priorities in their struggle to maintain status in multiple communities, each of which places demands on their limited resources. Drawing on 18 months (2014-2015) of linguistic and ethnographic data from Senegalese households in Paris and Dakar, I analyze how talk about exchanges serves to categorize and rank people and their rights to resources in kinship networks and state systems alike. This dissertation approaches the values that shape material exchange in a novel way; through examination of everyday acts of storytelling and food sharing. It foregrounds the role of children in negotiating economic moralities, attending to the moral stances family members voice in household talk. I theorize how people repond to multiple, sometimes contradictory economic moralities in their daily lives, examining values as located in explicit pronouncements of virtue and tacitly communicated through talk evaluating and explaining acts of giving, talking and sharing. I argue that economic moralities are inherently political, demonstrating how family discussions reproduce social distinction and selective solidarity, creating nested hierarchies of belonging in france and transnational kinship networks alike.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (214, 48 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.180-210

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.