Une épouse pour de l'argent ? : des pratiques matrimoniales en mutation et leurs répercussions socio-culturelles chez les Baruya de Papouasie Nouvelle-Guinée

par Anne-Sylvie Malbrancke

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Pascale Bonnemère.

Soutenue en 2016

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse à la question du changement social chez les Baruya de Papouasie Nouvelle-Guinée (Eastern Highlands), partant du constat que leurs pratiques matrimoniales se sont modifiées sous l’impact de divers facteurs exogènes depuis les enquêtes menées chez eux par Maurice Godelier il y a 40 ans. Les données récoltées alors ont été exploitées dans une première phase de ce travail pour constituer les jalons de la réflexion et interroger la congruence entre norme et pratique. Un terrain mené au même endroit en 2013-2014 m’a permis de revisiter les questions liées aux généalogies baruya et aux stratégies matrimoniales, tout en interrogeant la pertinence des grandes problématiques et modèles élaborés par Godelier, notamment la «domination masculine» et le paradigme des Grands Hommes. Je cherche à comprendre dans quelle mesure le prix de la fiancée (brideprice) constitue un changement ou non dans la notion d’échange pour les Baruya, dont l’idéal matrimonial était le don réciproque de «sœurs». Je réfléchis à l’impact que l’introduction de l’argent dans la sphère matrimoniale peut avoir sur les relations entre les individus et sur la question du pouvoir: voit-on apparaître une nouvelle logique de stratification sociale? Je montre une corrélation nette entre la mutation du discours relatif aux substances corporelles, à leurs propriétés et à leur transmission, l’émergence de nouveaux interdits matrimoniaux et une atténuation de la division du travail au profit des femmes baruya, qui trouvent dans la société d’aujourd’hui davantage d’espace pour être visibles, audibles et accéder aux domaines de prestige qui ne sont plus seulement liés aux initiations masculines.

  • Titre traduit

    A wife for money ? : marital practices and sociocultural change among the Baruya of Papua New Guinea


  • Résumé

    This PhD dissertation analyses social change among the Baruya of Papua New Guinea, through the perspective of their marriage practices, which have changed substantially since M. Godelier first conducted research among them some 40 years ago. Based on fieldwork carried out in 2013-14 in the same areas where Godelier worked, this study considers changing matrimonial ideas as enunciated in discourses and analyzes their correspondences with and discepancies from marital strategies in fact. Supplementing the work's recent ethnography, Godelier's original data were analyzed, thus enabling longitudinal perspective. Important interp^retative models elaborated by Godelier are now interrogated, including his conceptualization of male domination and his paradigm of Great Men. I explore the entailments and implications of increasing recourse to brideprice marriage among Baruya, who previously practiced sister-exchange. Does this change the meaning and implications of Baruya exchange - and our theorization of it? The thesis reflects on the impact made by the introduction of money in marriage transactions, icluding the resulting impact both on everyday social relations and larger parameters of power. Are we witnessing a new logic of social stratification? This issues are illuminated by an important metamorphosis of baruya beliefs, through which changed notions of bodily substance transmission connect with asoftening of separation in the sexual division of labor as well as the emergence of new matrimonial rules. As a whole, these changes allow women new spaces to be seen and heard in Baruya society and access to avenues of "Greatmanshit" that were previously reserved for initiated men.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (501 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.454-482

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.