Légitimation, application et formation : les missions scientifiques françaises au Brésil dans le domaine de la psychologie (1908-1947)

par Carolina Bandeira de Melo

Thèse de doctorat en Histoire (option : histoire des sciences )


  • Résumé

    Cette recherche porte sur les missions de Français dans le domaine de la psychologie au Brésil entre 1908 et 1947. L'étude a permis l'établissement d'une chronologie séparant ces missions en trois moments. On assiste d'abord à la légitimation de la discipline en tant que discours scientifique issu de recherches expérimentales et capable de réintégrer les faits jugés avérés dans le domaine de l'intelligible, grâce aux cours de Georges Dumas (qui s'y rend la première fois en 1908), et de Pierre Janet (qui y séjourna en 1922 et en 1933). Puis on identifie l'application de la psychologie au projet de développement du Brésil, tout spécialement avec l'application de tests d'intelligence dans l'organisation de l'éducation de masse et dans l'industrie - technique apportées par Henri Piéron (en 1923, 1926 et 1947), Théodore Simon (en 1929) et Henri Wallon (en 1935). Enfin, la formation en psychologie se met en place dans les nouvelles universités du pays avec les missions de Jean Maugié qui va enseigner à l'Université de Sâo Paulo de 1935 à 1944, et d'André Ombredane qui restera à l'Université du Brésil (à Rio de Janeiro), de 1939 à 1945. Il est aussi montré dans la thèse que les relations scientifiques ont été le résultat d'une volonté réciproque et qu'elles ont largement dépassé la sphère académique. Le Brésil acquiert un support pour son entreprise de modernisation ainsi qu'un allié qui va lui ouvrir les portes de l'Europe et l'aider à améliorer son image à l'étranger, alors que la France, en retour, envoie chez son partenaire ses chercheurs les plus prestigieux, afin d'étendre son influence scientifique, culturelle, économique et diplomatique.


  • Résumé

    This research focuses on the French missions in Brazil in the field of psychology from 1908 to 1947. The study allowed the establishment of a timeline that separates these missions into three distinct periods. First, the study tackles the legitimacy of the discipline as a scientific discourse originated from experimental researches capable of incorporating facts deemed proven in the realm of the intelligible, using the lessons gleaned from the lectures of Georges Dumas (who went there the first time in 1908) and Pierre Janet (who went there in 1922 and in 1933). Then it identifies the application of psychology in Brazil's development project, most especially in the administration of intelligence tests in the structure of public educational System and in the industry, techniques elucidated in the lectures of Henri Piéron (in 1923, 1926 and 1947), Theodore Simon (1929) and Henri Wallon (in 1935). Finally, this research discusses how psychology training firmly took its roots in higher education in the new universities of the country with the mission of Jean Maugüé who taught at the University of São Paulo from 1935 to 1944, and André Ombredane who stayed at the University of Brazil (in Rio de Janeiro) from 1939 to 1945. This thesis also shows that scientific relationships are the result of a murual will and that they have far exceeded the academic sphere. Brazil has acquired support for its modernization and a partner to open Europe's doors and to help the country improve its image abroad, whereas France, in turn, sends to its partner its associate its most prestigious researchers, in order to expand its scientific, cultural, economie and diplomatie influences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (375, 78 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.342-375. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.