La Société d'encouragement pour l'industrie nationale et les inventeurs 1824-1844

par Catherine Koblentz

Thèse de doctorat en Histoire (option : histoire des techniques)

Sous la direction de Liliane Pérez.

Soutenue en 2016

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Centre Alexandre Koyré (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Lorsque la Société d'encouragement pour l'industrie nationale voit le jour en 1801 son principal objectif est de participer à l'amélioration de tous les secteurs de l'industrie en France, c'est à dire le commerce, l'agriculture, les beaux-arts, ainsi que l'industrie à proprement parler. Pour atteindre ce but, la Société se propose d'encourager la circulation des connaissances en favorisant le contact entre tous les acteurs potentiels de l'industrie, de renforcer les liens entre la théorie et la pratique et d'accroître la diffusion des inventions pour en stimuler de nouvelles. L'objet de cette étude est de cerner au plus près les apports, les influences, et les différents visages des engagements de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale dans le soutien de l'invention et des inventeurs avec ou sans brevets en France entre 1824 et 1844. La limite inférieure de notre périodisation correspond au moment où la Société acquiert une plus grande notoriété grâce à l'homologation de son statut d'association à utilité publique ainsi qu'au tout début de ses premières réflexions portant sur la refonte de la loi sur les brevets d'invention de 1791. Ce travail vise aussi à apporter une contribution à l'éclairage sur la manière dont cette société savante a pesé sur l'élaboration de la nouvelle loi de 1844 relative aux brevets d'invention. La limite supérieure coïncide, quant à elle, à l'adoption de cette loi et à la fin du second mandat du président de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale.


  • Résumé

    When the Society for Encouragement for national industry was founded in 1801, its main objective was to contribute to improving ail sectors of French « industry » commerce, agriculture, and the Fine Arts as well as industry strictly speaking. To achieve this goal, the Society suggests encouraging the circulation of the knowledge by putting ail the potential industrial actors in contact with each other for a better association of theory and practice, and to make existing discoveries more widely known in order to stimulate new discoveries. The object of this study is to estimate the contributions, the influences, the various faces of the commitments of the Society for Encouragement for national industry in the support of the invention and the inventors with or without patents and in France between 1824 and 1844. This work also tries to enlighten the way this learned society influenced the élaboration of the new law of 1844 relative to patents.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (586 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.565-586. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.