La mémoire collective à I'épreuve de la politique de I'oubli : le cas des Arméniens de Turquie à travers trois générations

par Nazli Temir Beyleryan

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Nilüfer Göle.

Le président du jury était Taline Ter Minassian.

Le jury était composé de Nilüfer Göle, Taline Ter Minassian, Vincent Duclert, Ferhat Kentel, Marc Nichanian.


  • Résumé

    Dans cette analyse sociologique, nous appréhenderons la place de la « mémoire » des Arméniens de Turquie ainsi que les controverses qui y sont liées, et définirons son rôle dans la compréhension de la société dans la Turquie actuelle. Cette recherche se concentrera sur une analyse intergénérationnelle, afin de mieux comprendre le tissu social de ce groupe minoritaire au fil de trois générations. Nous nous intéresserons à la période comprise entre le début des années 50, début du flux migratoire des Arméniens, de l'Anatolie vers l'est, et ce jusqu'à aujourd'hui. Par une analyse multidisciplinaire (histoire, psychologie sociale et sociologie), notre objectif sera de mener une étude critique sur la façon dont les pouvoirs publics traitent la mémoire chez les citoyens de Turquie, et plus particulièrement chez ses citoyens « minoritaires ». Nous examinerons le concept de « mémoire collective » en nous demandant si une mémoire traumatisée peut rester vivante dans les souvenirs. Quelle est la réminiscence du passé au sein de chaque génération, et comment se transmet-elle ? Quels sont les effets de cette transmission ? Nous nous demanderons si cette politique officielle ne conduit pas à une politique de l'oubli. Cette politique, dans certains cas, peut s'opposer à la mémoire, qui exhume un passé enfoui et questionne l'histoire officielle. En partant de cette réflexion, le propos de notre thèse sera de répondre à la question suivante : est-ce que ces groupes ethniquement, religieusement et linguistiquement différents ont pu « cohabiter » dans l'espace public avec leurs propres identités et origines? Cette question, qui est le fil conducteur de cette thèse, concerne une réalité actuelle, vitale, dans une société où les tensions sociales persistent.


  • Résumé

    This thesis studies the collective memory of the Armenian community In Turkey before and after the establishment of the Turkish nation-state. An intergenerational analysis was conducted for this research. Purpose of the research is to understand the ways the members of this community confronts the social, spatial, political, and cultural upheavals in the country and also to analyze in what ways they reproduced their experiences of identification, self-understanding, and sense-of-belonging. For this purpose, life-story narratives of three generations of Armenians were collected through oral history methodology. For this research, forty-five comprehensive interviews were conducted with people from Istanbul and also from Vakıfköy-a province of Hatay. In Turkey participatory observations were conducted in the cities of Muş, Bitlis, and Diyarbakır; and these observations continued in Yerevan, the capital of Armenia. This dissertation with its multidisciplinary approach in the fields of history, social psychology, and sociology, is a critical analysis on how the public authorities in Turkey treated the memory of its citizens, particularly of the minority groups. This research also examines the concept of « collective memory » by asking whether a traumatized memory could remain alive in the memories of the individuals concerned. We also questioned the reminiscence of the past by each generation and its transmission, as well as the official policy. We are asking whether the official policies lead to the politics of forgetting or whether these policies could oppose to the memory by revealing a buried past and by questioning the official history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (406 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.369-386. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.