Luis Carlos Figueroa (1923) : parcours d'un compositeur et pianiste colombien

par José David Roldán Sánchez

Thèse de doctorat en Musique, histoire, société

Sous la direction de Denis Laborde.

Le président du jury était Luc Charles-Dominique.

Le jury était composé de Denis Laborde, Luc Charles-Dominique, Rondy Torres López, Daniel Pécaut.

Les rapporteurs étaient Luc Charles-Dominique, Rondy Torres López, Daniel Pécaut.


  • Résumé

    Le XXe siècle en Amérique Latine est marqué par une volonté des compositeurs de trouver des voix qui puissent refléter l'identité des jeunes nations américaines en essayant, en même temps, de se détacher du continent européen. Paradoxalement, cette quête se fera à travers d'une amalgame de traditions folkloriques et autochtones, et de traditions des musiques savantes européennes. L'œuvre musicale de Luis Carlos Figueroa (né à Cali, Colombie, en 1923) est la « colonne vertébrale » de cette thèse. Dans la deuxième moitié du XXe siècle, il peut être considéré comme le successeur de son professeur le compositeur et pianiste Antonio Maria Valencia (1902-1952). En suivant ses conseils, Figueroa séjourna à Paris entre 1950 et 1959, pour compléter sa formation musicale. Ensuite, il s'installa définitivement à Cali et continua l'action culturelle initiée par son mentor. Notre travail de recherche, caractérisé par son interdisciplinarité, se divise en deux axes de travail : d'une part, un travail d'analyse d'un parcours biographique, où on mobilise des notions et des outils d'études propres aux sciences sociales, pour comprendre le développement d'une carrière de compositeur et de pianiste en relation aux contextes sociaux, culturels et politiques dans lequel ce parcours se développe. D'autre part, un travail de redécouverte, de revalorisation et d'analyse musicale de l'œuvre de Luis Carlos Figueroa, pour comprendre son langage musical, son évolution et les différents styles et influences qu'on trouve dans son œuvre.

  • Titre traduit

    Luis Carlos Figueroa (1923) : biography of a colombian composer and pianist


  • Résumé

    The Twentieth Century in Latin America is marked by a willingness of composers to find voices that can reflect the identity of the young American nations in trying, at the same time, to detacl themselves from the European continent. Paradoxically, this quest will be through a mix of folk traditions and and traditions of Western classical music. The musical work of Luis Carlos Figueroa (Born in Cali, Colombia, in 1923) is the "vertébral column" of this thesis. In the second half of the Twentieth Century, he can be regarded as the successor of his profesor, the composer and pianist Antonio Maria Valencia (1902-1952). Following his advice, Figueroa lived in Paris between 1950 and 1959, to complète his musical training; and then he settled permanently in Cali and continued the cultural action initiated by his mentor. Our research work, characterized by its interdisciplinarity, is divided in two working axes: On one hand, a work of analysis of a biography, where we mobilize some concepts and tools from the social sciences, to understand the development of a composer and pianist career in relation to his many contexts (social, cultural and political). On the other hand, a work of rediscovery and musical analysis of the work of Luis Carlos Figueroa, to understand his musical language, its évolution and the différent styles and influences that can be found in his work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (413 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.369-383. Notes bibliogr. Index. Discogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-118
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.