Les Rois mages, images du pouvoir des rois en Occident (Xlle-XVIe siècles)

par Doina-Elena Craciun

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Pierre Monnet et de Daniel Russo.

Soutenue en 2016

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Archéologie, terre, histoire, sociétés (Dijon) (laboratoire) et de Université de Bourgogne (autre partenaire) .

Le président du jury était Franck Collard.

Le jury était composé de Pierre Monnet, Franck Collard, Marie-Madeleine de Cevins, Étienne Anheim, Isabelle Heullant-Donat.

Les rapporteurs étaient Franck Collard, Marie-Madeleine de Cevins.


  • Résumé

    Cette étude porte sur l'utilisation des Rois mages en tant qu'image de la royauté dans l'Occident médiéval (XIIe-XVIe siècles). Fondée sur des documents écrits, sur des indices fournis pas divers rituels et sur des sources iconographiques, la thèse suit l'évolution de l'association entre le roi médiéval et les Rois mages dans tous les royaumes où ce phénomène est attesté. L'étude tente d'expliquer l'apparition et les conditions du développement de cette analogie, présente dans les sources principalement entre le XIIe et le XVIe siècle. Tout d'abord, ce travail examine dans quelle mesure les vertus et le statut attribués aux Rois mages au Moyen Âge correspondent à ceux conférés au roi médiéval, ou revendiqués pas ce dernier. Ensuite, l'étude explore l'utilisation de ces figures bibliques pour affirmer la légitimité du roi et pour le représenter dans ses interactions avec les autres acteurs sociaux. En somme, l'étude identifie les potentialités des Rois mages à constituer l'image d'un roi idéal : vertueux, légitime, et entretenant des rapports avec d'autres rois, avec le pape, ou avec ses sujets. Mais malgré ses bénéfices évidents, l'assimilation du roi médiéval à un Roi mage n'est pas toujours favorable au prince. La thèse montre que l'inclusion de ce dernier dans une scène de l'Adoration des Mages permet, d'une part, la représentation d'un roi puissant et légitime et, d'autre part, la mise en scène d'un roi soumis ou inférieur à l'autorité d'un évêque, du pape ou d'une ville. Les conceptions sur la royauté idéale sont donc aussi variées que les auteurs et les commanditaires qui conçoivent l'analogie entre le roi et les Rois mages.


  • Résumé

    This study deals with the use of the Three Magi as an image of kingship in the medieval West. Based on textual documents, ceremonials and iconographic sources, the thesis traces the development of the association between the medieval king and the Three Magi in all the kingdoms where this phenomenon is attested. The study attempts to explain its emergence and the specifics of its development during the whole period when sources give evidence of it, that is between the 12th and the 16th centuries. First, the thesis wishes to show to what extent the status and the virtues attributed to the Three Magi during the Middle Ages reflect those bestowed on the medieval king, or claimed by him. Next, the study explores the use of these Biblical figures in order to legitimise the medieval king and to depict him in his interactions with other social actors. In summary, this study highlights the potential of the Three Magi to construct the image of the ideal king during the Middle Ages : virtuous, legitimate and perceived through his relations with other kings, with the Papacy and with his subjects. However, despite its obvious benefits, the association of the kings with the Three Magi does not always operate in favour of the monarch. This thesis shows that the inclusion of a medieval king in the scene of the Adoration of the Magi affords the possibility to portray, on the one hand, a legitimate and powerful king, and on the other hand, a king subjected or inferior to the authority of a bishop, of the Pope or of a town. Therefore, views concerning the ideal kingship are as varied as the authors and the commissioners who conceived the association of the kings with the Three Magi.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (854 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.470-532. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-88
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.