Nicolas Politis (1872-1942) : la science au service de la construction d'une société internationale entre ordre et liberté

par Marilena Papadaki

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Nathalie Clayer.


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est l'étude du personnage de Nicolas Politis, juriste internationaliste libéral, d'origine grecque mais d'expression française, né à la fin du XIXe siècle. Ce personnage est demeuré inconnu de l'historiographie grecque et française, malgré le rôle majeur qu'il a exercé dans plusieurs registres de sa compétence reconnue : celui d'universitaire, théoricien et expert du droit international français; celui de diplomate et d'homme politique au service de la Grèce; celui d'arbitre et avocat international, à plusieurs niveaux d'action : la Grèce, la France et les institutions internationales de la Haye, de Paris et de Genève. Membre d'une famille connue d'hommes de science originaire de l'île de Corfou, Nicolas Politis est parvenu à se placer au centre d'une élite internationale qui s'est engagée, durant les années qui ont suivi la Première Guerre mondiale, dans une organisation nouvelle des relations internationales. La thèse examine comment il a pu exercer ce rôle grâce à une rare combinaison de génie, de stratégie, de circonstances ainsi qu'à un juste équilibre entre son patriotisme grec, son libéralisme politique et son internationalisme juridique. L'étude de son parcours permet de lier histoire politique, histoire intellectuelle, histoire des institutions, histoire et philosophie du droit international. Elle constitue une source précieuse d'informations sur les activités, la vie personnelle et les stratégies d'un savant engagé, une présentation des événements de la période à laquelle il a vécu ainsi qu'une analyse de l'évolution de sa pensée et de sa doctrine juridique, en interaction avec les pratiques étatiques suivies.


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to study the life of Nicolas Politis, an international liberal jurist of Greek origin but of French expression, born in the late 19th century. Almost unknown to the Greek and French historiography, he played a major role in the socio-political scene of his time not only as a French academic, theorist and expert but also as a Greek diplomat, politician and an international arbiter and lawyer. In doing so, he intervened at three levels of action, that of France, Greece and new international institutions in The Hague, Paris and Geneva. Originating from a well-known family of scientists on the island of Corfu. Nicolas Politis managed to be at the center of an international elite committed to reorganizing international relations, in the years following the First World War. The thesis examines the way his internationalist discourse and his political career were constructed in terms of his genius, and his strategy to approach the socio-political situation of his time. It provides valuable information on his personal life and his career as a scientist through a presentation of the events of the period he lived in, as well as, an analysis of the evolution of his thinking and doctrine which combined his Greek patriotism, his political liberalism and his internationalism. In this study, political history, intellectual history, history of institutions, history and philosophy of international law are in a constant interaction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (605 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.541-585. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-85
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.