Design et esthétique dans les pratiques de la science

par Anne-Lyse Renon

Thèse de doctorat en Esthétique

Sous la direction de Victor Rosenthal.

Soutenue en 2016

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Institut Marcel Mauss (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Ce travail de thèse interroge d'un point de vue anthropologique et sémiotique la construction de la connaissance scientifique par l'expression graphique. De manière générale, il s'agit d'analyser un panorama d'exemples historiques de la culture visuelle des sciences comme des pratiques de recherches contemporaines, notamment l'importance de l'observation et de la fabrication de rendus dans le travail de l'image, dans la fabrication, et la diffusion de la science, en terme d'hypothèses, de méthodes, de théories, et de styles de pensée. La science contemporaine, caractérisée par sa présence très « visuelle » dans la société, place selon nous le design et les technologies liées à l'imagerie au cœur des relations esthétiques inhérentes à tout processus de recherche. Afin de comprendre comment le statut des objets — dans leur matérialité et leur agentivité — dépasse celui de l'objectivité dans la production du savoir, nous cherchons à le ressaisir comme une construction symbolique particulièrement incarnée par le design en recherche.


  • Résumé

    This work questions from an anthropological and demiotic point of view the construction of scientific knowledge by graphic expression. In general, it studies a panorama of both historical examples of the visual culture of science, and contemporary research practices, including the importance of observation and displays in the construction of images, in manufacturing, dissemination of science, in terms of assumptions, methods, theories and styles of thought. As contemporary science is characterized by its very « visual » presence in society, we believe that design and imagery-related technologies are in the heart of aesthetic relationships inherent in any research process. To understand how the status of objects - in their materiality and their agentivity - is beyond the status of objectivity in knowledge production, we try to recapture it as a symbolic construction, particularly embodied by the research design.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.367-391. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-76
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.