Les dimensions de l'écriture dans l'oeuvre de Réquichot : étude d'un processus

par Claire Viallat-Patonnier

Thèse de doctorat en Arts : histoire et théorie

Sous la direction de Eric Michaud.

Le président du jury était Marianne Jakobi.

Le jury était composé de Eric Michaud, Marianne Jakobi, Rémi Labrusse.


  • Résumé

    Dans l'œuvre de Réquichot, l'écriture accompagne l'acte de peindre, de coller, d'assembler mais possède néanmoins une véritable autonomie. Ses écrits, jusque-là peu étudiés, ne sont pas simplement des réflexions, des commentaires de l'artiste sur son travail, pas plus que des manifestes lui permettant de prendre place dans le monde de l'art en situant sa pratique par rapport à celles de ses contemporains. Ils prennent des formes diverses : un roman inachevé - Faustus -, des poèmes, un journal sans dates et des textes épars. La thèse fait apparaître des équivalents formels entre la pratique littéraire et l'œuvre plastique : leur évolution parallèle atteste de leur non subordination réciproque autant que de leur mise au service d'une même recherche. La mise en évidence de zones de contact témoigne non seulement de la porosité des frontières entre les deux pratiques et de leur influence mutuelle, mais aussi de la quête d'une origine commune qui prend la forme de la spirale. En inscrivant l'ensemble de son travail dans le mouvement spirale qui en imprègne toutes les parties, Réquichot porte la pratique de l'écriture comme celle de la peinture, du dessin, du collage, vers un indistinct où forme et sens s'abolissent, où le terme rejoint l'origine. Ce faisant il donne une réponse singulière à la problématique de l'articulation écriture/pratique plastique présente dans le milieu artistique parisien des années 1950. L'inscription de cette œuvre dans son époque et la prise en compte d'autres artistes/écrivains qui ont pu croiser sa trajectoire et l'influencer révèle combien Réquichot marque d'une radicalite exemplaire la production littéraire et artistique d'après guerre.

  • Titre traduit

    The dimensions of writing in Réquichot's work : study of a process


  • Résumé

    In Requichot's work, writing goes along with the action of painting, collage, put together but have however an actual autonomy. His writings, up to now little studied, aren't only thoughts, comments of the artist around his work neither than manifestos allowing him to take up his space in the world of art situating his practice compared to those of his contemporaries. They take various forms: An unfinished novel - Faustus -, poems, a diary without dates and disseminated texts. The thesis brings to light formal equivalents between literary practice and plastic work: their parallel evolution demonstrates their reciprocal non-subordination as well as the fact they are involved in in a similar research. The highlighting of contact zones demonstrates not only the porosity of the borders between the two practices and their mutual influence, but also the search of a common origin which takes the shape of the spiral. Giving the whole of his work its place in the spiral shaped movement spreading through all the parts, Requichot brings the writing practice as well as the painting, drawing, collage, towards an unclear where form and meaning abolish themselves, where the term reach the origin. Doing this, he gives a singular response to the issue of the interrelation writing/plastic practice present in the Parisian artistic scene of the 1950's. The incorporation of this work in its times and the taking into consideration of others artist/writers who crossed paths with him and influenced him reveals how Requichot affect with an exemplary radicalism the post war literary and artistic production.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (377, 132 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.359-373. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-75

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.