L'évolution de la consommation de cigarettes, de cannabis et d'alcools forts au cours de l'adolescence : mode de consommation et quête identitaire

par Imaine Sahed

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Philippe Bataille et de Alain Jourdain.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la consommation de substances psychoactives (cigarette, cannabis et alcool fort) au cours de l'adolescence. L'objet de notre recherche est de comprendre pourquoi, au cours de cette période, certains se limitent à l'essai alors que d'autres développent un mode de consommation occasionnel, répété, ou régulier. La thèse privilégie la problématique identitaire pour éclairer les modes d'évolution de la consommation. Elle met pour cela en perspective le rôle des parents et des amis dans le mode de construction identitaire. Les données empiriques présentent les différents parcours d'évolution de la consommation de substances psychoactives comme l'expression d'une revendication de l'autonomie dans les choix et les actions. En choisissant de ne pas se soumettre aux normes et aux règles parentales ou normes des pairs, le choix de consommer ou de se limiter à l'essai apparaît moins comme une logique d'identification à des normes des pairs ou des parents. Ces choix sont alors abordés comme une revendication de leur autonomie. Ce mouvement entend notamment libérer les consommateurs d'une assignation identitaire qui leur parait contraignante, et hypernormée. Celui-ci peut prendre plusieurs facettes selon l'expérience familiale. Il variera avant tout selon les pratiques éducatives parentales qui accordent peu d'espace de liberté, à l'initiative. L'analyse des entretiens a permis de déplier deux types de processus d'émancipation selon le profil des sondés : un processus d'émancipation soit vis-à-vis des normes parentales pour les consommateurs soit par rapport aux normes des pairs pour les expérimentateurs qui se sont limités à des essais.


  • Résumé

    This thesis topic concerns the evolution of psychoactive substances use (cigarettes, cannabis and alcohol) during adolescence. The purpose is to understand why in adolescence some youth have limited themselves to the test of these substances while others have developed a regular, repeated (at least two or three times per week, weekly (once a week) and occasional consumption (at least once per month). The thesis favours identity problematic in order to understand the mode of consumption evolution. It puts in perspective the role of parents and friends in the identity mode of construction. From a methodological point of view, the thesis uses mixed methods. It is based on qualitative and quantitative approach. The empirical data present the different consumption as an expression of their autonomy in their choice and behaviours. In selecting not accept to be submitted to peer's or parents' norms and rules, to consume or to not consume does not appear as the identification process. These choices are approached as a revendication, expression of their autonomy. This approach is designed to free up consumers from identification approach. This movement may have several forms depending on familial experiences. It varies with parenting practices, which make a little allowance for free space, initiatives. The interviews analysis allows us to expand two types of process emancipation according to the interviews profiles: an emancipation process concerning parental norms for consumers and a emancipation process concerning peers norms for experimenters who have limited themselves to the test of psycho actives substances.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (509, 80 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.476-505. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-65
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.