La vie est traversée par le langage : étude sur l'évolution de l'identité et la configuration de l'écriture dans les romans de Qiu Miaojin

par Chia-Chen Wu

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Alain Peyraube.

Le président du jury était Sandra Laugier.

Le jury était composé de Alain Peyraube, Sandra Laugier, Redouane Djamouri, Dan Xu.


  • Résumé

    Dans cette thèse, j'ai analysé trois romans de Qiu Miaojin : « Les cheveux de Platon », Notes d'un crocodile et La lettre-testament de Montmartre, en prenant appui sur la théorie queer et sur la sémanalyse. Ces trois textes évoquent le thème de l'évolution identitaire de lesbiennes, à peu près lors du passage de la répression à la libération des lesbiennes à Taïwan, et ils présentent une série de changements d'identité : d'« homosexuelle », à « camarade » et à « queer ». Cependant ce thème n'est jamais directement évoqué et c'est seulement grâce à la double activité d'écriture de l'auteur que le lecteur en prend conscience : d'une part, l'écriture est un processus particulier de libération de soi-même qui permet aux lesbiennes d'inventer leur propre identité ; d'autre part, le caractère formel de l'écriture rend fictif ce qui est écrit comme une perte ou une absence de sens propre. C'est bien cette double activité d'écriture qui crée l'originalité de l'œuvre de Qiu Miaojin et de plus, grâce aux processus de changement et de transformation dans les textes, les expériences personnelles de l'auteur ne sont pas directement représentées mais ne constituent qu'un objet littéraire qui exprime en fait les relations les plus fondamentales entre la littérature et le langage et ceci révèle la puissance d'expression du langage.


  • Résumé

    In this dissertation, I have analyzed three novels of Qiu Miaojin: "Plato's Hair", Notes of a Crocodile and Last Words from Montmartre from the angle of queer theory and semanalysis. These texts evoke the theme of the evolution of lesbians' identity, approximately corresponding to the transition from the repression to the liberation of lesbians in Taiwan, and they present a series of identity changes: from homosexual to "tongzhi" (comrade) and then queer. But this theme is never directly mentioned and it is only due to the author's double-writing activity that the reader becomes aware that: first, writing is a particular process of liberating oneself and even of allowing lesbians to invent their own identity; and secondly, the formal character of writing makes what is written fictional, like the loss or absence of its original meaning. It is this dual writing activity that gives to Qiu Miaojin's works their originality, furthermore, due to the processes of change and transformation in the texts, the author's personal experiences are not directly represented but are presented as a literary object that expresses the most fundamental relationships between literature and language, and this reveals the expressive power of language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (299 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.263-299. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.