Mort tragique d'un grand journaliste : l'affaire Norbert Zongo comme analyseur d'une révolte populaire au Burkina Faso

par Habibou Fofana

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis Quéré et de Daniel Cefaï.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur « l'événement » que constitua la « mort suspecte » d'un journaliste burkinabé le 13 décembre 1998, l'émotion collective suscitée par cette brutale disparition, ainsi que le vaste mouvement d'indignation et de protestation sociale porté par divers acteurs exigeant « vérité et justice ». L'argument central est que le vaste mouvement de protestation qui se déclenche excède la seule revendication de justice pour ce journaliste et sert, plus globalement, d'occasion d'une discussion sur l'ordre moral de la communauté étatique burkinabé. Le projet analytique poursuivi est alors de faire de cet « événement », devenu « l'affaire Norbert Zongo », un analyseur de la révolte populaire engendrée par cette « mort tragique ». La thèse est articulée autour de trois grandes parties. La première est à la fois une mise en perspective de l'objet « événement », par un ensemble de questionnements théoriques et épistémologiques, et une description des figures que dessine l'événement dans l'espace local. Dans la seconde, le parcours individuel de Zongo et la dynamique sociale de la communauté s'éclairent mutuellement, et éclairent le contexte historique, social et politique de l'événement, ainsi que les préoccupations qui le configurent. Enfin, « le moment zongo », la troisième partie, poursuit l'analyse de la mise en forme et en sens de l'événement entamée dans la première partie. Elle consiste en l'observation de trois principales arènes qui, tout en ayant une relative autonomie, s'interpénétrent dans le cours d'une dynamique de revendication de la justice qui prendra le nom du mouvement Trop c'est trop.


  • Résumé

    This thesis focuses on the "event" that constituted the "death suspicious" of a journalist from Burkina Faso December 13, 1998, the collective emotions aroused by the sudden disappearance and the vast movement of indignation and social protest worn by various players demanding "truth and justice". The central argument is that the vast protest movement that triggers exceeds the only claim justice for the journalist and is more generally used by a discussion of the moral order of the Burkinabe state community. The continued analytical project is then to make this "event", became "the Norbert Zongo affair", an analyzer of the popular revolt caused by the "tragic death". The thesis is organized around three main parts. The first is both a perspective layout of the object "event", a set of theoretical and epistemological questions, and a description of figures that draws the event in the local space. In the second, the individual path of Zongo and the social dynamics of the community illuminate each other and illuminate the historical, social and political events, as well as concerns that configure. Finally, "the time zongo", the third part, continues the analysis of the layout and meaning of the event began in the first part. It consists in observing three main arenas, while having relative autonomy, interpenetrating in the course of a dynamic claim of justice, which will take the name of the movement Enough is enough.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (788 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.772-788. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2016-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.